Livres Anciens et Modernes, Livres du XIXè Siècle et Régionalisme

le 31 Janvier 2013 à 14h30 Ajouter à mon calendrier ajouter à mon calendrier

De Baecque & Associés, 69006 Lyon (France)

Ajouter cette vente à ma sélection
  Imprimer

Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium

Lot 386

CHARDIN VOYAGES DE MONSIEUR LE CHEVALIER CHARDIN

Estimation : 8 000 € / 8 500 €

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Ajouter ce lot à ma sélection

CHARDIN (Jean).
VOYAGES DE MONSIEUR LE CHEVALIER CHARDIN, EN PERSE, et autres lieuxde l'Orient.
Enrichi d'un grand nombre de belles figures en taille-douce, représentant les antiquitez & les choses remarquables du païs. AMSTERDAM, Jean Louis De Lorme, 1711.
Trois volumes, in-4, de frontispice, (4) f. , 279 pp. , 18 planches h. t. - 454 pp. , 15 planches h. t. - 254 pp. , (13) f. , 45 planches h. t. Texte sur deux colonnes, pleines reliures de l'époque en maroquin noir.
Dos à nerfs ornés de fleurons et caissons dorés, encadrement à la Du Seuil sur les plats, roulettes sur les coupes, tranches dorées.
Quelques rousseurs ou mouillures sur certains feuillets, petite galerie de vers marginale à la fin du tome II.
Restaurations discrètes sur les reliures.
Première édition complète, en partie originale, rare dans ce format.
Elle est illustrée d'un portrait de l'auteur, et de 78 planches gravées représentant des villes (Tiflis, Erevan, Ecs-Miasin, Cachan,Rauris, Quom, Ispahan, etc. , des monuments (dont les ruines de Persépolis, avec ses las-relief), des inscriptions, des personnages en costumes, etc.
Jean Chardin était fils de Joaillier.
Il partit en 1665 pour les Indes Orientales afin de se livrer au commerce des diamants. Aprè savoir traversé la Perse, il s'embarqua à Ormuz et se rendit à Surate.
L'année suivante il se fixa à Ispahan où il fut reçu par le Shah Abbas II, qui en fit son marchand officiel de pierres précieuses.
Il revint en France en 1670.
L'année suivante il repartit pour la Perse.
Il passa par Constantinople, côtoya une partie de la Circassie, puis arriva en Mingrélie. Après quelques péripéties nous le retrouvons à Tiflis, capitale de la Géorgie (1672).
Puis il parvint à Erevan, visita Tauris, Qom et Cachan, avant d'arriver à Ispahanen 1673.
Il revint en Europe en 1677 pour s'installer, en 1681, à Londres afin de fuir les persécutions exercées en France contre les protestants.
Précieux exemplaire en maroquin de l'époque.
Il porte un ex-libris manuscrit et un ex-libris armorié.