Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 212bis - Edith Piaf (1915-1963) - Trophée en bronze des « Bravos de Music Hall 1955 » remis [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Edith Piaf (1915-1963)
Trophée en bronze des « Bravos de Music Hall 1955 » remis à Edith Piaf, le 15 Mai 1956.
En bronze patiné sur socle en marbre représentant une paire de mains applaudissant gracieusement. Hauteur : 34 cm. Poids : 4,170 kilos.
Les « Bravos de Music Hall» sont les ancêtres des actuelles « Victoires de la Musique ». Ce prix, décerné par le public, sacre Edith Piaf, meilleure chanteuse française pour l’année 1955. Elle reçoit ce trophée en compagnie de Gilbert Bécaud, lui aussi lauréat.

En 1955 la santé d’Edith Piaf est fragile. La chanteuse revient de plusieurs cures de désintoxication liées à l’alcool et la drogue. Cependant, l’artiste est déterminée à enchainer les enregistrements de chansons et les récitals. En 1955, elle enregistre les titres : « L’Accordéoniste, Un grand amour qui s’achève, Miséricorde, C’est à Hambourg, Légende et Le Chemin des forains ». En cette année 1955, elle chante pour la première fois sur la scène de l’Olympia puis débute une grande tournée aux Etats-Unis. Cette tournée se termine début 1956 par un concert triomphal d’une vingtaine de chansons au « Carnegie Hall » de New-York.
Il n’existe que très peu de récompenses musicales françaises dans les années 50. Les disques d’or ne feront leur apparition qu’au milieu des années 60. Si les tenues de scène d’Edith Piaf sont rarissimes dans les collections, les trophées remportés de son vivant sont encore plus rares. Une véritable pièce de musée célébrant la carrière de la prestigieuse chanteuse.

Elle conserve ce prestigieux trophée quelques années avant de l’offrir à Jacques Liébrard, son fidèle guitariste depuis 1953.
Jacques Liébrard (1917-1984) est connu comme le guitariste ayant accompagné avec sa guitare de marque D’Angelico, la chanteuse Edith Piaf dans nombres de ses concerts. Il a fait également carrière en accompagnant d’autres grands noms de la chanson française tels que Jacques Douai, Yves Montand, Barbara et Juliette Greco. Il était aussi le musicien attitré du poète Jacques Prévert. Il fut souvent sollicité pour accompagner le poète dans des séances de lecture poétique.

Provenance : famille de Jacques Liébrard par descendance. Un certificat d’authenticité sera délivré à l’acheteur.

Edith Piaf (1915-1963)
Bronze Trophy of the "Bravos de Music Hall 1955" handed to Edith Piaf, May 15, 1956.
In patinated bronze on marble base representing a pair of hands applauding gracefully. Height: 34 cm. Weight: 4,170 kilos.
The "Bravos de Music Hall" are the ancestors of the current "Victoires de la Musique". This award, awarded by the public, crowned Edith Piaf, best French singer for the year 1955. She received this trophy in the company of Gilbert Bécaud, also winner.

In 1955 Edith Piaf's health was fragile. The singer returns from several detox cures related to alcohol and drugs. However, the artist is determined to enchain the recordings of songs and recitals. In 1955, she recorded the following titles: « L’Accordéoniste, Un grand amour qui s’achève, Miséricorde, C’est à Hambourg, Légende et Le Chemin des forains ». In 1955, she sang for the first time on the stage of the Olympia Music Hall then began a great tour in the United States. This tour ends in early 1956 with a triumphant concert of about twenty songs at the “Carnegie Hall” in New York.

There are very few French musical rewards in the 1950s. Gold Records only appeared in the mid-1960s. While Edith Piaf's outfits are rare in the collections, the trophies Won during his lifetime are even more rare. A real museum piece celebrating the career of the prestigious singer.

She retains this prestigious trophy a few years before offering it to Jacques Liébrard, his faithful guitarist since 1953.
Jacques Liébrard (1917-1984) is known as the guitarist who accompanied his guitar D'Angelico, the singer Edith Piaf in many of his concerts. He has also worked with other great French songs such as Jacques Douai, Yves Montand, Barbara and Juliette Greco. He was also the official musician of the poet Jacques Prévert. He was often solicited to accompany the poet in poetic reading sessions.

Provenance: family of Jacques Liébrard by descent. A certificate of authenticity will be issued to the buyer.




Demander plus d'information

Thème : Bronze Ajouter ce thème à mes alertes