Chargement en cours
Ma sélection

Lot 107 - Franquin, André (1924-1997). - Mine de plomb, encre de Chine et gouache pour cette [...]

Estimation : 120 000 € / 150 000 €

Franquin, André (1924-1997).
Mine de plomb, encre de Chine et gouache pour cette couverture originale du recueil n°98 du Journal de Spirou, de septembre 1965.

Pièce de prestige réalisée en couleurs directes par André Franquin.

Il est à noter la rareté des oeuvres de cette qualité qui sont proposées à la vente.

La plupart sont en noir et blanc et si quelques-unes sont en couleurs, il s’agit d’illustrations ou de dessins.
La présence de planches originales sur le marché est régulière, celle d’une couverture couleur est exceptionnelle.

Il s’agit bien d’une pièce de musée, remarquable, qui embellira de manière significative une collection relevée.

Prestigieuse à souhait, elle propose la présence des 3 héros emblématiques que sont Gaston Lagaffe, Spirou et le Marsupilami.

Chaque carte à jouer blanche devait être complétée par un auteur différent. Petite découpe au niveau du titre-bandeau et trace d’adhésif.
Sous l’encadrement, à gauche, un échantillon de la matière qui composera le dos de l’album. André Franquin, le virtuose...
Principalement connu pour les séries Spirou, Gaston, Modeste et Pompon ou les Idées noires, il est en outre le créateur du Marsupilami, animal imaginaire et ô combien attachant.
C’est aux côtés de Jijé, Morris et Will que Franquin débute sa carrière en 1946.
Il reprend alors, dans le Journal Spirou, la série vedette ‘Spirou et Fantasio’, abandonnée plus tôt par son mentor.

A la fin des années 50, accablé de travail, il crée un atelier où il rassemble de jeunes talents: Greg, Roba et Jidéhem.
Ce surcroit d’activités le plonge dans la dépression dans les années 60 et il abandonne alors Spirou et Fantasio pour se consacrer totalement à Gaston Lagaffe.
C’est à la fin des années 70 qu’il devient l’instigateur du Trombone Illustré, dans lequel il créera les fabuleuses Idées Noires.
Le 5 janvier 1997, Franquin nous quitte. Mais son oeuvre restera comme l’une des plus importantes du 9e art.
Pilier de la bande dessinée franco-belge et de l’école de Marcinelle, il est reconnu par la qualité de son dessin, son dynamisme, l’expression des personnages, mais aussi la densité de ses décors, son inventivité et son humour souvent teinté de poésie.

32X23.5cm

Demander plus d'information

Thème : Bandes Dessinées Ajouter ce thème à mes alertes