Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium

Lot 9

HOTCHKISS - 20 50 GS Coach sur châssis court - 1953

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Ajouter ce lot à ma sélection

HOTCHKISS
20 50 GS Coach sur châssis court - 1953

N° de série : # 95 357
Moteur : 6 cylindres en ligne, avant, longitudinal
Alésage-course : 86 mm x 100 mm
Cylindrée : 3485 cm3
Distribution : soupapes en tête actionnées par tiges et culbuteurs
Alimentation : 1 carburateur
Allumage : batterie bobine
Taux de compression : 7 à 1
Puissance maximum : 135 cv à 4500 tr/mn
Boîte de vitesses : mécanique à 4 rapports + M.A.
Embrayage : monodisque à sec
Châssis : à longerons et entretoises en acier
Carrosserie : coach 2 portes, 4 places
Suspension avant : roues indépendantes, quadrilatère articulé, ressorts hélicoidaux, bielles obliques
Suspension arrière : pont rigide, ressorts à lames longitudinaux, correcteur de suspension Grégoire
Empattement : 2800 mm
Poids à sec : 1480 kg
Voie avant : 1450 mm
Voie arrière : 1438 mm
Freins : à tambours sur les quatre roues Bendix-Lockheed, commande hydraulique
Roues : en tôle d'acier emboutie, de 16'' de diamètre enjoliveurs chromés pneumatiques : 6,50 x 16
performances : vitesse maximum plus de 160 km/h
Nombre de voitures construites : 20 exemplaires

Au Salon de l'automobile de Paris, en Octobre 1950 la 13 cv et 20 cv Hotchkiss furent présentées considérablement modifiées, tant techniquement qu'en carrosserie et s'appellaient désormais 1350 et 2050.

Les deux voitures bénéficièrent de la suspension arrière Grégoire à flexibilité variable ce qui améliorait la tenue de route et surtout le confort. L'excellente boîte de vitesse mécanique à 4 rapports peut être remplacée en option par une boîte Cotal électromagnétique. Les voitures sont équipées d'un bon système de chauffage, de dégivrage et d'aération.

Le styliste maison Alexis Kow est responsable des nouvelles
carrosseries des berlines dites « Anjou », de la familiale Pullmann alors que les cabriolets 13 ou 20 cv étaient réalisés chez Henri Chapron. La berline Anjou 2050 atteignait la vitesse remarquable pour l'époque de 145 km/heure et on pouvait obtenir la version Grand Sport pour 1 740 000 frs de l'époque.

La GS était construite sur un châssis beaucoup plus court que la berline et malgré les grandes qualités de robustesse et de performances du modèle, Hotchkiss n'en construisit que 20 et mettra quatre années à les vendre.

Il ne faut pas oublier que la première édition d'après-guerre du Rallye de Montecarlo fut gagnée par Trévoux / Lesurque sur Hotchkiss, en 1949 rééditant son exploit de 1939.

Becquart / Secret sur Hotchkiss 686 GS remportèrent en 1950 une sixième victoire pour Hotchkiss dans ce difficile rallye hivernal.

La voiture présentée est une des très rares survivantes de ces 2050 GS et son pédigree ajoute encore à son attrait.
Ce fut la voiture de Serge Pozzoli et ceux qui fréquentaient Montlhéry à l'époque se souviennent de Serge avec l'Hotchkiss.
La voiture a été entretenue comme l'atteste une série de factures. En particulier les freins ont été revus en 2001, les amortisseurs en 1996, la vérification de pont etc…

Carte grise française.

28 - 35 000 €

Thème : Véhicules de Collection