Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 215 - Importante tête de Tiki ornée d’une couronne Probable ornementation sur champ

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Importante tête de Tiki ornée d’une couronne
Probable ornementation sur champ d’une plateforme lithique (paepae) cérémonielle, ou de celle d’un des bâtiments d’une résidence de chef, dont on sait qu’elles étaient souvent ornées de sculptures en bas relief, et compte tenu de la couronne surmontant cette tête.

Les constructions lithiques (lieus cérémoniels, habitats communautaires, sites funéraires, lieux mythiques etc.) sont abondantes aux Îles Marquises, s’inscrivant toujours dans une recherche d’harmonie avec la topographie du lieu, leurs constructions n’ont cessé de croitre avec l’augmentation démographique jusqu’à la fin du XIXe siècle mais l’arrivée massive d’occidentaux générant une hémorragie démographique a entrainé l’arrêt et l’abandon de ces constructions, parfois même en plein cours.

Cette tête de Tiki, dont le style aux grands yeux largement ouverts semble conforme aux beaux styles de l’art des Îles Marquises de la première moitié du XIXe siècle et antérieurs, mais sa conception frontale, son caractère semblant en partie inachevé et sa taille transversale, en font par contre une œuvre presque unique au regard de l’étude des différents corpus publiés de la sculpture lithique marquisienne, et donc une œuvre difficile à classer. Aussi les traces de gouge métallique ne peuvent faire remonter sa sculpture au delà du XIXe siècle, le métal étant arrivé aux Marquises au début du XIXe siècle.

Par contre cette tête de Tiki couronné n’est pas sans rappeler par sa conception frontale et le traitement de sa bouche, l’un des deux Tiki collecté aussi par Paul I. Nordmann, et offert en 1930 au Musée du Trocadéro, aujourd’hui dans les collections du Musée du Quai Branly (numéro d’inv. 71-1930-51-15).

Quant à une possible localisation géographique, le traitement de sa bouche très étirée aux lèvres bien horizontales présente des analogies à un style constaté sur l’île de Hiva Oa et aussi à celui d’une autre sculpture photographiée in situ sur l’île de Ua Huka.

Archipel des Îles Marquises, Polynésie.

Roche volcanique (dite brèche volcanique), tronquée à sa base, possibles reprises de sculpture et de patine en surface, usures et petits accidents.

Dimension : 58,5 x 43 cm

Provenance : Collecté par Paul Isaac Nordmann et offert en 1934 à son frère Robert Nordmann en cadeau de mariage, puis transmis par descendance

Demander plus d'information

Thème : Sculptures Ajouter ce thème à mes alertes