Chargement en cours
Ma sélection

Lot 79 - Auguste RODIN (1840-1917) - MAIN GAUCHE DE PIANISTE, GRAND MODÈLE - Bronze à [...]

Estimation : 150 000 € / 180 000 €

Auguste RODIN (1840-1917)
MAIN GAUCHE DE PIANISTE, GRAND MODÈLE
Bronze à patine vert richement nuancé noir signé « A. Rodin » et numéroté 5.
Marque du fondeur « Georges RUDIER fondeur Paris » et copyright du musée Rodin « c by musée Rodin 1967 ».


Douze épreuves ont été tirées entre 1965 et 1971 dont Brooklyn Museum à New-York (n° 1) et Soumaya Museum à Mexico (n° 6).
Fragments ou œuvres élémentaires, souvent de petites dimensions les mains furent essentiellement modelées par Rodin dans la décennie de la Porte de l’Enfer (1880-1890). Peu de ces mains, qui peuvent être qualifiées d’expression, furent éditées par Rodin lui-même. Seules quelques-unes ont trouvé de son vivant leur traduction en bronze comme la Grande main crispée, la Main de Dieu ou la Main droite demi-fermée. Mais c’est surtout après la mort de l’artiste, sous l’impulsion du Baron Chasseriau, que le musée mettra en évidence qu’il fut le premier sculpteur à avoir multiplié ces variations.
Conçue en dehors des séries, allongée et puissante, dotée d’une force étonnante, la Grande main du pianiste est une des rares à être traitées plus que grandeur nature en dimension. De fait, union ou possible complémentarité entre sculpture et musique, elle est une des plus importantes du corpus. L’édition a rencontré un succès évident puisque commencé en 1965 par le musée, elle est épuisée en 1971 avec douze exemplaires fondus dont cette épreuve en 1967 la « N 5 » revêtue d’une patine vert émeraude nuancé noir qui révèle la qualité du modelé et la peau du bronze.
Cette œuvre a été incluse dans les archives du Comité Auguste Rodin en vue de la publication du catalogue critique de l’œuvre sculpté d’Auguste Rodin sous le n° 20/3-4250B.
Une attestation du Comité Rodin sera remise à l’acquéreur.

Demander plus d'information

Thème : Bronze Ajouter ce thème à mes alertes