Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 51 - CHARLES AUGUSTUS LINDBERGH (1902-1974) - Ensemble d’archives techniques et de [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

CHARLES AUGUSTUS LINDBERGH (1902-1974)
Ensemble d’archives techniques et de cartes relatif à la construction du Spirit of St. Louis et à la préparation de sa traversée de l’Atlantique nord.
[1927].
Plus de 100 f. in-4, in-folio et in-plano, manuscrits, dactylographiés ou imprimés, encre et crayons de différentes couleurs, étui-boîte demi-maroquin vert, dos à nerfs, pièces de maroquin noir
EXCEPTIONNEL ENSEMBLE D’ARCHIVES TECHNIQUES ET DE CARTES RELATIF À LA CONSTRUCTION DU SPIRIT OF ST. LOUIS ET À LA PRÉPARATION DE SA TRAVERSÉE DE L’ATLANTIQUE NORD, DE NEW YORK À PARIS, ENTRE LE 20 ET LE 21 MAI 1927 : notes manuscrites, plans, graphiques, registres, 3 carnets de vols d’essai de Charles Lindbergh avec des annotations autographes, etc.
Conçu à San Diego (Californie) par Charles Lindbergh et l’ingénieur en chef de la compagnie Ryan Aviation, Donald A. Hall (1898-1968), grâce au soutien de plusieurs bienfaiteurs et financiers, la conception du monoplan fit l’objet de longues réflexions dont nous présentons ici les ébauches et documents de travail. Le but principal était d’alléger le poids de masse de l’appareil afin d’emporter un total de 1 700 litres de carburant, permettant de parcourir les quelque 5 808 kilomètres séparant New York et Paris.
Le Spirit of St. Louis décolla le matin du 20 mai 1927, de l’aérodrome Roosevelt Field, à Long Island, et atterrit à l’aéroport du Bourget, 33 h et 30 min plus tard, le 21 mai 1927. Un tel vol, en solitaire et sans escale, était une première dans l’histoire de l’humanité.

Cet ensemble comprend :
- notes préliminaires : 4 p. manuscrites signées « D. A. Hall », datées des 24 et 25 février 1927 et intitulées « M-I for NYP [New York-Paris] Study-Preliminary », et 2 p. dactylographiées avec notes manuscrites de Hall. Ces notes préliminaires abordent différents points techniques relatifs à la conception d’un nouveau modèle d’avion adapté aux exigences techniques de la traversée de l’Atlantique, sur la base du modèle existant Ryan M-2 ;
- dessins d’une aile : 12 p. manuscrites signées « D. A. Hall », datées des 3 et 4 mars 1927, comprenant un ensemble de dessins relatifs notamment aux réservoirs de gaz qui devaient être insérés dans l’aile et des tableaux de calculs intégrant des variables liées aux points de levage des ailes, à leur résistance et à la conception du longeron, pièce principale intégrant la structure de ces dernières ; -études sur le poids du Spirit of St. Louis : 13 p. manuscrites comprenant de précieuses informations sur le poids de l’avion, des calculs et des variables déterminées par le poids du pilote, des réservoirs de combustible installés dans l’aile et le fuselage, de l’hélice, du châssis, du moteur, des ravitaillements du pilote, etc., pour un poids de masse déterminé à 2 339 kg ;
- études sur la vitesse de croisière : 25 p. manuscrites, la plupart signées « D. A. Hall » et datées du 26 avril au 6 mai 1927, comprenant 13 graphiques et 8 tableaux de calcul mesurant la vitesse et la consommation de combustible, déterminées en confrontant plusieurs facteurs : la puissance de freinage et la vitesse, le nombre de tours-minute du moteur et son poids brut avec la vitesse de l’air, le temps et la distance, etc. ;
- études sur le train d’atterrissage : 19 p. manuscrites, dont 3 signées, le tout daté du 3 février au 9 avril 1927, 1 dessin sur papier calque représentant le train d’atterrissage daté de juillet 1952 et 1 billet dactylographié sur papier jaune, portant la mention manuscrite « Baker -st- oil San Diego ». En parallèle de leurs analyses sur le poids de l’avion, Hall et Lindbergh étudièrent la question du train d’atterrissage de l’avion, considérant plusieurs systèmes d’extension et de rétractation ;
- plans du Spirit of St. Louis et rapports techniques : 15 p. imprimées en blanc sur papier bleu, datées du 6 au 25 mai 1927, comprenant des tableaux et graphiques, et la totalité des détails techniques du nouveau modèle, connu aussi sous l’appellation Ryan New York - Paris (acronyme NYP). Ces précieux documents sont complétés par 2 grands plans de l’avion, vu de côté (21,5 x 55,5 cm) et d’au-dessus
( 56,5 x 85,5 cm) ;
- dernières études sur la performance de l’appareil : 4 p. manuscrites par Hall avec des annotations de Lindbergh, datées du 4 mai 1927.
Conçus par l’ingénieur et complétés par le pilote, ces tableaux sont le témoignage des derniers essais effectués avant le décollage définitif du Spirit of St. Louis, centrés notamment sur les questions de poids, de résistance au vent et du nombre de tours-minute ;
- correspondance et études de la Wright Aeronautical Corporation : 2 lettres dactylographiées signées de l’ingénieur en chef Kenneth M. Lane, datées des 24 et 25 mars 1927, adressées au service d’ingé- nierie de la Ryan Airlines à San Diego, au sujet de la consommation du moteur intégré au prototype de l’avion Wright-BellancaWB-2, construit par Giusseppe Bellanca en 1926 ; 3 p. dactylographiées avec annotations manuscrites signées « K.M.L » et datées le 24 mars 1927, à propos de la performance de croisière du Ryan NYP ;
- documentation diverse : graphiques, dessins, photographies, coupures de presse, etc.
Avec l’aide de Hall, Lindbergh étudia ces cinq cartes imprimées pour préparer sa traversée ; trois d’entre elles portent des essais de routes aériennes, tracés par le pilote :
- Great Circle Sailing chart of the North Atlantic Ocean. Washington, Hydrographic Office, 1920. 82,7 x 101 cm., à vue, sous verre, baguette de bois. Cachet « Donald A. Hall ». Annotation autographe de Lindbergh, constituant une ligne imaginaire tracée entre New York et Paris. Il s’agit du premier calcul réalisé par le pilote pour relier les deux villes.
- Time zone charts of the World. Washington, Hydrographic Office, 1927. 76 x 127 cm. Cachet «Donald A. Hall » et signature au verso.
Cette carte, en couleurs, fut utilisée par Lindbergh pour déterminer les fuseaux horaires traversés.
- North Atlantic Ocean / North western sheet.
Washington, Hydrographic Office, 1925. 111,7 x 89 cm. Cachet « Donald A. Hall » et signature au verso. Cachet à l’encre noire « corrected through notice to mariners / NO 5 JAN 8 9 1927/ Hydrographic office Navy department ». Nombreuses annotations manuscrites de Lindbergh et Hall.
Le pilote traça sur cette carte une ligne imaginaire de 36 100 miles reliant New York à Paris, se poursuivant sur la carte suivante. Les fuseaux horaires sont également répertoriés.
- North Atlantic Ocean / Northeastern sheet.
Washington, Hydrographic Office, 1926. 109,3 x 33,3 cm. Quelques annotations manuscrites de Lindbergh et Hall, dont la ligne imaginaire commencée sur la carte précédente. Hall a noté au verso : « LINDBERGH’S MAPS N.Y TO PARIS 1927 / PREPARED BY HIM / Don HALL ». Cachet à l’encre noire « corrected through notice to mariners / NO 10 MAR 5 1927/ Hydrographic office Navy department ».
- Constellations of the Northern Hemisphere.
Washington, Hydrographic Office, 1916. 67 x 66cm. Quelques annotations manuscrites.
Quelques pliures et déchirures, certaines avec de petits manques ; quelques taches et rousseurs ; quelques trous d’épingle et perforations marginales ; moisissures à 2 cartes

Demander plus d'information