Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 119 - CHINE – Dynastie Qing, Epoque XVIIIe ou retirages d’époque XIXe [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

CHINE – Dynastie Qing, Epoque XVIIIe ou retirages d’époque XIXe siècle

Série complète de douze eaux fortes (gravures en creux sur plaques de cuivre) représentant la “Campagne de Taiwan” ou « Campagne de Formose » (PINGDING TAIWAN ZHANTU) qui se déroula en 1787-1788 et conduisit à la victoire des troupes armées de l’Empereur Qianlong sur la rébellion insulaire. Tirages realisés d’après des dessins exécutés par les artistes de la Cour Impériale Kai Ts’tiuan et Li Ming, inscrits de poèmes et portant sceaux dont : « Le sceau de l’Empereur âgé de plus de soixante-dix ans » et le sceau « Etre attentif jour après jour ». Ces eaux-fortes sont marouflées sur six feuilles, recto et verso, serties dans un folio aux deux plats de couverture gainés de tissu sur leur extérieur, marouflés de feuilles de papier éclaboussé d’or en leurs seins et renforcés par des écoinçons métalliques.

Elles donnent à voir les douze faits majeurs de la “Campagne de Taiwan” dans le désordre et sont agencées, une fois consultées à l’européenne, dans l’ordre suivant:

1. La bataille de Dawujing

2. La bataille de Jijipu

3. La bataille de Dapulin

4. Le banquet de victoire donné par l’Empereur à l’occasion du retour triomphal

5. La traversée de la mer et le retour victorieux

6. La capture de Zhuang Datian

7. La capture vif du leader des rebelles Lin Shuangwen

8. L’attaque contre les bandits de la montagne Xiaobantian

9. La bataille de Fangliao

10. Le siège de Zhuluo

11. La conquête du fortin rebelle de Dali

12. L’attaque de Douliumen

(quelques rousseurs éparses, infimes mouillures, estampes marouflées)
Dimensions du cartonnage : 54 x 90 cm
Dimensions précises de chaque planche : 50,3 x 86,5 cm

Cette série complète un plus large ensemble, connu le nom des « Batailles gravées dans le cuivre » (« Battle Copper Prints »). Commandé par décret impérial en date du 13 Juillet 1776 et réalisé durant la seconde moitié du XVIIIe siècle à Paris par le graveur royal COCHIN (la technique de l’eau forte n’existait alors pas en Chine), il fut conçu comme un instrument de propagande politique donnant à voir les hauts faits d’armes de l’Empereur Qianlong, qu’ils soient de politique intérieure (provinces) ou de politique extérieure (aux frontières de l’Empire du Milieu). Il fut réalisé d’après des œuvres peintes par quatre artistes européens installés en Chine (Giuseppe CASTIGLIONE 1688-1766, Jean-Denis ATTIRET 1702-1768, Ignatius SICHELBARTH 1708-1780 et Damascène SALLUSTI, mort en 1781) par suite retranscrites dans des plaques de cuivre et ainsi plus largement diffusées.

REF :

- Le Musée National des Arts Asiatiques GUIMET à Paris en conserve une version complète. Idem pour le Musée National du Palais à Taipei, Taiwan.

- Un ensemble de gravure des conquêtes de l’Empereur Qianlong, dont 6 de cette série : Sotheby’s Paris, 18 Décembre 2012, lot 172.

- Une œuvre majeure reprise dans les autres arts. Ici, un grand panneau historié en laque cinabre reprenant la « Bataille de Fangliao » : Christie’s Londres King Street, 12 Juillet 2005, lot 148.


A RARE CHINESE 18TH OR 19TH CENTURY QING DYNASTY SUITE OF 12 ETCHED COPPER PLATES REPRESENTING THE QIANLONG’S MILITARY CAMPAIGN OF TAIWAN ALSO KNOWN AS THE PACIFICATION OF TAIWAN, PINGDING TAIWAN ZHANTU

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes