Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 3 - Ecole FRANCAISE vers 1750 - Portrait de Jean Baptiste François de Sade (1701-1767),[...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Ecole FRANCAISE vers 1750
Portrait de Jean Baptiste François de Sade (1701-1767), Comte de Sade, père du Marquis
Toile
84,5 x 64 cm

Une tradition familiale attribue ce tableau à Jean-Marc NATTIER

Provenance :
Collection Xavier de Sade (selon une étiquette au revers).

Exposition :
Sade un humanisme impossible, Cologny, Fondation Bodmer, 2014 2015.

Jean Baptiste de Sade, homme politique et libertin, était le père du célèbre écrivain, Donatien Alphonse François de Sade, dit le marquis de Sade.
Entreprenant seigneur de Saumane et de Lacoste et coseigneur de Mazan, il quitte le Vaucluse pour la cour, devenant le favori et le confident du Prince de Condé.
Il est connu pour avoir été un grand séducteur et un libertin prodigue. De grands noms de la cour se sont entichés de ses charmes, les duchesses de la Trémaille ou de Clermont. Son amour pour les femmes ira jusqu’à séduire la sœur de son confident, Mademoiselle de Charolais.
Jean-Baptiste de Sade s’illustre également dans une carrière militaire et politique. D’abord Capitaine des dragons puis aide de camps lors des conquêtes de 1734 et 1735, il est nommé en 1739, lieutenant général des provinces de Bresse, Burgey, Valromey et Gex. Il est intermédiaire pour le compte de la couronne française lors d’une réunion secrète à Londres et il est fait ministre plénipotentiaire auprès de l’électeur de Cologne. Son apothéose politique est vite rattrapée par ses déboires et imprudences envers la maîtresse du roi Louis XV.
Vers la fin de sa vie, il abandonne toutes occupations politiques et se retire dans l’abbaye Saint Victor de Marseille, à la recherche d’un apaisement spirituel.
Jean Baptiste de Sade est un homme lettré. Il laisse derrière lui plusieurs manuscrits dont des recueils religieux et moraux et des recueils d’anecdotes ainsi qu’un ensemble de correspondances durant les guerres de 1741 à 1746.

Demander plus d'information

Thème : Documents, Autographes Ajouter ce thème à mes alertes