Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 83 - Exceptionnel escalier dit "Cité radieuse" - 1960 de Charles Edouard JEANNERET dit LE [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Exceptionnel escalier dit "Cité radieuse" - 1960 de Charles Edouard JEANNERET dit LE CORBUSIER (1887-1965)
Montants en mélèze, onze marches en bois exotique. Rampes en métal laqué noir fabriquées par les ateliers Jean Prouvé.
Restauration d'usage et d'entretien sur les rampes.
Hauteur 2m30 L: 69 cm

Provenance : Unité d'habitation, Briey en Forêt.

L'escalier, identique dans chaque duplex, est issu d'une collaboration étroite entre Jean PROUVE et LE CORBUSIER.
Ses prémices remontent à 1922. Le Corbusier voulait créer alors des "cités jardins verticales", capables de répondre simultanément à l'aspiration de la maison individuelle (au contact de la nature) et aux avantages de l'immeuble collectif (accés aux équipements modernes). Cette idée, perfectionnée durant les années trente, déboucha, en 1939, sur un projet de grand immeuble, avec "rues intérieures", appartements en "duplex", toit terrasse équipé et commerces intégrés.
L'Unité d'habitation de Briey, appelée aussi Cité radieuse de Briey-en-Forêt, est une unité d'habitation construite entre 1959 et 1960 en Meurthe-et-Moselle par l'architecte franco-suisse Le Corbusier selon le modèle qu'il a établi pour Marseille. Le projet d'unité d'habitation s'inscrit dans un projet plus large de nouveau quartier d'habitation en pleine forêt, dans cette ville du bassin minier de Lorraine. C'est Georges-Henri Pingusson qui est l'architecte en chef de ce projet de quartier et qui réalise d'ailleurs deux ensembles de 100 logements et une école à proximité de l'unité. L'objectif est de loger la population alors en pleine augmentation en lien avec l'expansion des mines de fer et de l'industrie sidérurgique. En 1955, Le Corbusier entre en contact officiellement avec la mairie de Briey, il est nommé architecte en chef du projet et André Wogenscky architecte d'opération. C'est l'office HLM qui en est le maître d'ouvrage. Le bâtiment proposé fait 110 mètres de long et 56 mètres de haut (70 mètres à son point culminant) et 19 mètres de large. Il comprend 339 logements en duplex répartis sur 17 étages avec six rues intérieures. La construction commence seulement le 3 mars 1959 et s'achève deux ans après.
Ce bâtiment, construit pour l'Office départemental HLM, est progressivement abandonné par le bailleur social et menacé de destruction dans les années 1980. Elle est depuis progressivement réhabilitée.

Demander plus d'information

Thème : Eléments d'architecture, Boiseries Ajouter ce thème à mes alertes