Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 901 - Exceptionnelle commode d'époque ...

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Exceptionnelle commode d'époque Louis XVI estampillée P. H. MEWESEN et JME ornée de panneaux en laque de Chine et laque du japon encadrés par un placage de bois de rose et bois de violette. La façade à décor d'un paysage fluvial animé ouvre par deux grands tiroirs sans traverse surmontés d'un tiroir en ceinture, panneaux latéraux à décor d'oiseaux, de branches fleuries et de rinceaux karakusa, riche ornementation en bronze ciselé et doré comprenant une frise d'entrelacs sur la ceinture, mufles de lion, passementeries et couronnes de fleurs et laurier sur les montants, poignées à l'effigie d'Empereur, larges pieds gaine terminés par des sabots, plateau en marbre brèche gris, 87x113x48 cmPierre-Harry Mewesen, reçu Maître en 1766Provenance: Achetée à Paris sous Louis XVI par Rodolphe-Ferdinand Grand puis rapportée au Château d'Hauteville en 1808Identifiée dans l'inventaire Etat et estimation des meubles qui sont dans la maison du citoyen Grand à Passy de décembre 1798Pourrait se rapporter à la description: bahut de salon, bois noir ornée de bronze dorés avec 3 panneaux laques du Japon, dessus marbre gris" dans l'inventaire dactylographié des meubles et tableaux du 51, Avenue Montaigne à Paris chez M. Grand d'HautevilleIdentifiée dans l'inventaire du mobilier du Château d'Hauteville de 1893Identifiée dans l'inventaire du Château d'Hauteville de 1903Pierre-Harry Mewesen,  ,probablement dorigine scandinave, reçu ses lettres le 26 mars 1766. Etablit à Paris durant une vingtaine dannée, rue du Faubourg-Saint-Antoine, à la Main dor, sillustra par un goût certain caractérisé par lélégance et la grâce. Il fournit laristocratie qui était friande du raffinement quil portait à ses créations en mélangeant avec harmonie, délicatesse et précision des matériaux rares tels que les laques, donnant naissance à des pièces majestueuses comme en atteste cette commode.Bibliographie: F. Grand d'Hauteville, ,Le Château d'Hauteville et La Baronnie de St- Légier et la Chiesaz, ,Genève 1932, p.99, illustré

Demander plus d'information

Thème : Mobilier Ajouter ce thème à mes alertes