Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 535 - Fernando Botero (1932-) - Colombie - Woman on a horse - Femme sur un cheval (1998) [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Fernando Botero (1932-)
Colombie
Woman on a horse - Femme sur un cheval (1998)
Sculpture
Bronze
Patine brun foncé
Sig. - Ex. no. 3/6
63 x 39,5 x 30 cm
Sotheby's New York, 20 novembre 2001, lot no. 54, y acquis par le précédent propriétaire



Fernando Botero – Courbes symphoniques
« Toute ma vie, j'ai senti d'avoir quelque chose à dire dans le langage de la sculpture. C'est un désir très puissant ... un plaisir unique : pouvoir toucher une nouvelle réalité que l'on crée. Avec la peinture, on peut donner l'illusion de la réalité, mais avec la sculpture, on peut toucher la réalité… Si je peins un couteau, il est imaginaire; mais si je le sculpte, la sensation de le tenir dans ma main est réelle – c'est un objet né dans l’esprit propre, une expérience sensuelle jusqu'à son exécution. Cela apporte une joie particulière de toucher le matériau avec les mains. » (Fernando Botero dans E. J. Sullivan, Botero Sculpture, New York, 1986)
Ses sculptures incarnent le style incomparable de Fernando Botero encore plus que ses peintures. Ce boterismo unique nous bouleverse par l'exagération monumentale de personnages et de figures volumineuses et voluptueuses. Le spectateur est attiré par les formes rayonnant de sensualité grâce à leur plénitude. Les sculptures exigent de les toucher et de caresser leur bronze froid.
Le désir d'interaction humaine enveloppe l'essence de l’œuvre de Botero. Son inspiration réside, entre autres, dans le Trecento et le Quattrocento italien, où des artistes de la Renaissance tels que Giotto et Paolo Uccello valorisent la forme et la figure humaine et explorent l'espace dans lequel ils prennent place. L’œuvre de Botero est un clin d'œil moderne aux grands motifs de l'histoire de l'art. Avec « Femme à cheval », il s’inscrit dans la longue tradition des portraits équestres, de la statue équestre de Bartolomeo Colleoni par Andrea del Verrocchio (1480-1488) au portrait équestre d'Elisabeth de France (vers 1635) par Diego Velázquez.
Botero transforme ce sujet iconique dans son propre langage formel. « Femme à cheval » est une symphonie de séquences rythmiques de courbes et de surfaces lisses, un jeu d'ombres et de volumes. La femme nue est l'archétype de Botero. Grâce à l'absence de caractéristiques individuelles, elle représente un motif universel. Vue de l'infini, elle est libérée de toute notion de temps et d'espace. C’est une ode tactile à la joie et à la beauté, la beauté féminine en particulier, imprégnée d’une exubérance baroque et d’une joie de vivre.

Demander plus d'information

Thème : Sculptures Ajouter ce thème à mes alertes