Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 14 - ƒ GEORGES MATHIEU 1921 - Petites pompes funèbres pour le duc de Beaufort, 1960

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

ƒ GEORGES MATHIEU 1921

Petites pompes funèbres pour le duc de Beaufort, 1960

Huile sur toile signée et datée en bas à droite
81 x 130 cm

PROVENANCE
Galerie Internationale d'Art Contemporain, Paris
Marlborough Fine Art Gallery, Londres
The Redfern Gallery, Londres
Mathilda et Emanuel M. Turner, Londres
Galerie Cogeime, Bruxelles
Collection Josette Day-Solvay, Genève
Le 4 novembre 1960, paraissaient, dans le quotidien "Paris Presse", ces quelques lignes: "Intraitable. Scandale à Londres: notre compatriote le peintre Mathieu, rival de Salvador Dali en excentricité, a exposé à la London Gallery une toile abstraite intitulée "Les rites funéraires du duc de Beaufort". Le 10° duc de Beaufort qui siège à la Chambre des Lords a vu rouge. La London Gallery a suggéré à Mathieu d'intituler son tableau "Rites funéraires d'Hamlet. Il a refusé. La toile a été retirée". L'échotier de l'époque n'apportait pas l'explication de ce qui n'était, en réalité, qu'un malentendu: ce duc de Beaufort n'appartenait pas à la maison d'Angleterre!
Un autre tableau, peint par Mathieu également en 1960 (3 x 2 mètres, collection particulière) fournit un éclaircissement au dit scandale, grâce à son titre plus explicite: SERVICE FUNÈBRE CÉLÉBRÉ LE 13 AOÛT 1670, EN L'ÉGLISE NOTRE-DAME DE PARIS, EN L'HONNEUR DU DUC DE BEAUFORT, AMIRAL DE FRANCE. En effet, le personnage en question est bien François de Vendôme, duc de Beaufort (1616-1669) que le roi Louis XIV nomma à la tête des flottes du Royaume et qui fut chargé, après plusieurs expéditions, d'aller secourir les Vénitiens attaqués, dans l'île de Candie, par les Turcs. L'amiral y fut tué dans la nuit du 25 juin 1669. Son corps ne put être retrouvé.
Ainsi, au-delà de l'anecdote du titre -qui, cependant nous révèle l'inspiration historique d'alors de l'artiste et illustre ses propos quand il déclare: "J'ai arraché à l'Histoire... toutes ces pages pour les rendre à l'Art"- il y a cette œuvre abstraite intitulée; PETITES POMPES FUNÈBRES POUR LE DUC DE BEAUFORT. Sur un fond bleu marine, éclaboussé d'une vague de peinture blanche à la trajectoire orbitale, roule un signe dont l'étrave est rouge. La tension dynamique des éléments de cette composition confère à la toile un caractère dramatique et solennel comme si l'Art, et particulièrement l'Abstraction Lyrique, pouvait offrir, à ce grand capitaine, son Tombeau.
Jean-Marie CUSINBERCHE

40 000 / 50 000 €

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes