Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 6 - GENESTIN - G6, Bi-place Sport décalée - 1927

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

GENESTIN
G6, Bi-place Sport décalée - 1927

N° de série : 1697 A 22
Moteur : d'origine Simca 8, 4 cylindres en ligne, avant, longitudinal
Alimentation : 1 carburateur
Taux de compression : 9,5 à 1
Boîte de vitesses : mécanique à 4 rapports + M.A.
Châssis : à longerons en entretoises en acier
carrosserie : bi-place sport décalée en tôle d'aluminium
Suspension avant : essieu rigide, ressorts à lames semi elliptique, longitudinaux
Suspension arrière : essieu rigide, ressorts à lames semi elliptique, longitudinaux
Empattement : 2530 mm
Freins : à tambours sur les 4 roues, commandés par tringle
Pneumatiques : Michelin confort Bibendum 12 x 45

Comme après toutes les guerres, les français après l'Armistice de 1918, veulent vivre et se passionnent pour cette nouveauté qu'est l'automobile.
Plus de mille illuminés se lancent dans la construction de voitures sans chevaux, la plupart n'iront pas plus loin que la manufacture d'un prototype.
A Fourmies, à quelques encablures de Douai, Paul Genestin, fils d'un marchand de meubles rêvait de voir son nom en lettres brillantes sur la calandre d'une automobile.
Avec quelques amis, il ouvrit un garage rue du conditionnement et récupéra quelques épaves et du matériel des surplus de l'armée.
En 1920 naquit la première Genestin, ce que nous appellerions de nos jours un « bitza » constitué de divers éléments.
Cette politique sera celle de Paul Genestin qui n'avait pas les moyens d'investir dans des machines outils, un bureau d'étude ni bien sûr dans une chaîne de montage.
En 1922, il fonde la S.A Automobiles Paul Genestin et s'installe dans un garage plus spacieux, place Clavon, toujours à Fourmies.
Il construit des automobiles mais toujours avec des éléments provenant de l'extérieur, constructeurs ou fournisseurs.
Les moteurs viennent de chez Firet, à Maubeuge, les châssis et essieux de chez Malicel et Blin, les carrosseries de chez Bastien à Fourmies ou de chez Deshayes et Courtoix à Avesnes. Genestin n'assure que le montage mais le fait bien et surtout avec cette façon de travailler il peut répondre plus facilement aux souhaits de la clientèle.

Suite au lot suivant

Demander plus d'information

Thème : Véhicules de Collection Ajouter ce thème à mes alertes