Tableaux Modernes - Pont-Aven et les Ecoles Bretonnes chez Thierry-Lannon et Associés, 29200 BREST

Fin de la vente: le 06 Mai 2017


Ma sélection

Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 143 - Henry MORET (1856-1913) "Les pêcheuses" hst sbg datée (18)94 - 60x73-Dans ce [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Henry MORET (1856-1913) "Les pêcheuses" hst sbg datée (18)94 - 60x73-Dans ce paysage de 1894, sans ciel d’une mer paisible au glacis transparent, deux bords rocheux et une vague naissante forment un cadrage géométrique aux quatre pêcheuses dont le pourtour au trait appuyé marque la parfaite synthèse de l’esthétique de Pont-Aven.* * **** «Amoureux de la Bretagne où il passa toute sa vie, il comprit le sens intime des êtres et des choses ; rien ne lui était ignoré. Il connaissait les petits ports encaissés dans nos coteaux bretons ; il notait les voiles rouges sur les mers vertes et bleues, le grouillement des pêcheurs partant et revenant à la cale d'embarquement. Ses petites figurines étaient excessivement étudiées dans leurs mouvements. Les personnages et les animaux qu'il plaçait dans ses paysages, aux tons riches et opulents, étaient toujours là à l'endroit où ils devaient se trouver. Il scrutait l'horizon de son oeil exercé en se promenant dans cette nature qu'il aimait. Côtes, bois, vallons, en toutes saisons, il les fouillait en tous sens et les reproduisait tels il les avait sentis, de toute son âme et de toute sa sincérité.Dans des lignes harmonieusement composées, il fit tournoyer la mer qu'il connaissait si bien et les volutes de ses vagues où les serpents d'écume formaient des arabesques du plus bel effet.Si on lui reprocha de ne pas avoir varié son oeuvre, c'est qu'il préféra dire le mot qui lui était propre, celui qui personnifiait son caractère et ne l'emprunter à quiconque. Nul mieux que lui n'a rendu les moeurs simples et paisibles des pêcheurs et des paysans bretons.Son oeuvre attend le jugement qu'elle mérite et quand nous l'avons conduit à la dernière demeure au Père Lachaise où il repose, nous étions très peu nombreux à écouter les paroles qui furent prononcées par notre ami commun : Henry Eon. En racontant sa vie, il dit ce qu'il avait été : un modeste et un sincère.L'oeuvre de Henry Moret peut attendre. L'histoire a besoin d'éloignement pour être vue simplement, impartialement». Maxime Maufra dans « Propos de peintre cités in catalogue « Moret », Pont-Aven, 1988). Référence Henry MORET par Jean-Yves Rolland et Marie Bénédicte Baranger. P. 132

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes

Chargement en cours
A voir aussi sur Auction