Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 62 - Joseph VERNET et collaborateurs - (Avignon 1714 – Paris 1789) - Mer calme au [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Joseph VERNET et collaborateurs
(Avignon 1714 – Paris 1789)
Mer calme au coucher du soleil avec un groupe de figures sur le devant qui est la famille de l’auteur
Sur sa toile d’origine
88 x 117 cm
Signé et daté en bas à gauche J. Vernet. / f. 1788.

Provenance :
Collection Jean Baptiste Bergeret de Frouville, Sceaux, vers 1900 ;
Resté dans la famille de ce dernier.

Cette œuvre est présentée avec le concours du Cabinet Cailleux que nous remercions pour sa confiance.

Notre tableau est une seconde version en partie autographe d’un tableau présenté par Vernet au Salon de 1789 sous le numéro 20, et qui figura récemment à la vente New York Sotheby’s, du 31 janvier 2013 (n°95, reproduit).

Cette œuvre fut commandée en 1786 par le collectionneur et ami de l’artiste Mr. Pope, avec La Tempête comme pendant (localisation aujourd’hui inconnue), et peinte en 1788. Marchand de tissus parisien et grand collectionneur de peinture flamande, hollandaise et française, Pope rencontra Vernet vers 1778, et le collectionneur devint l’un des plus grands admirateurs de l’artiste, lui commandant une vingtaine d’œuvres en dix ans.
Après la mort du commanditaire, Vernet exposa cette version du tableau, son pendant, et une quinzaine d’autres œuvres au Salon de 1789 ou ils furent très bien accueillis par les critiques.

Notre tableau est un rare exemple de l’artiste se représentant lui-même dans sa peinture. Joseph Vernet apparait entouré d’une partie de sa famille, vêtu d’un élégant habit rouge, un pinceau à la main.
Il a alors 74 ans. A sa gauche, sa fille Emilie âgée de dix-huit ans et mariée depuis deux ans à l’architecte Jean François Chalgrin.
Derrière eux, le plus jeune fils de l’artiste Carle Vernet, élégamment vêtu d’une culotte jaune et d’un manteau bleu, est représenté parlant avec sa femme Fanny Moreau qu’il avait épousée l’année précédente.
Celle-ci était la fille du peintre Jean Michel Moreau, dit Moreau le Jeune.

Le personnage se tenant légèrement à gauche du groupe est très certainement Saint-Jean, le fidèle serviteur de l’artiste durant près de trente ans.
Il est représenté portant le carnet de Vernet. On retrouve un autoportrait du peintre et de sa femme dans un autre tableau, représentés parmi les spectateurs, dans le coin inférieur droit de son Concours sportif sur le Tibre (conservé à la National Gallery de Londres, inv. No. NG326).

On retrouve la main de l’artiste notamment dans les portraits des personnages de gauche, dans le traitement de l’eau et les arbres finement traités en haut à droite de la composition.
Les autres personnages, le ciel et le paysage ont semble-t-il été exécutés par des collaborateurs de l’artiste.

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes