Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 0 - LES SOMMER : UNE FAMILLE D'EXCEPTION

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

C'est en 1880 qu'Alfred SOMMER, grand-père de Pierre Sommer, vint fonder à Mouzon dans les Ardennes, l'usine de Feutre qui reste encore aujourd'hui la seule feutrerie de France.

Son fils, Roger, industriel avisé, fut un précurseur de l'aviation et l'aéro-club voisin porte son nom ainsi que le Musée des Débuts de l'Aviation fondé par Pierre Sommer.

Ensuite, succédèrent à Roger les trois frères :

- d'abord François, grand capitaine d'industrie, à l'origine du Groupe SOMMER ALLIBERT, grand chasseur devant l'éternel et fondateur du Musée de la Chasse et de la Nature à Paris, aviateur dans les Forces Françaises Libres.

- Raymond, ensuite, fut un champion international de course automobile.

- Pierre lui, consacra sa vie au développement de l'usine de Feutre de Mouzon et continua à siéger au Conseil de SOMMER ALLIBERT pendant des années.

Mais rien de ce qui concernait la vie mouzonnaise ne lui était étranger. Toute sa sensibilité se porta sur son village natal de Mouzon et, avec François, il créa en 1988 la Fondation François et Pierre Sommer, dont l'objet était de venir aider le personnel des usines en difficulté, d'attribuer des bourses d'études, d'aider la commune dans tout le domaine du social et la maison de retraite en particulier, de soutenir le sport avec l'attribution du Prix Sportif Raymond SOMMER.

Pierre SOMMER était aussi attaché au patrimoine particulièrement riche de la ville de Mouzon qui compte six monuments classés. Il aidait aussi le Musée du Feutre et bien sûr tout ce qui concernait l'aviation à Douzy qui bénéficiait de l'appui de la Fondation.

Pierre SOMMER était d'une grande sensibilité, tout en étant d'un abord réservé, d'une nature généreuse et discrète.

Pierre SOMMER a consacré beaucoup d'intelligence et d'énergie aux côtés de son frère François, pour que l'entreprise, transmise par leur père, non seulement reste dans son métier d'origine, le feutre, dont Pierre était responsable, mais également s'adapte à de nouveaux marchés en France et à l'étranger tout en maintenant le potentiel industriel à Mouzon et Sedan.

Dès son enfance, Pierre SOMMER découvre la nature lors de parties de pêche sur les bords de la Meuse.

Il partageait avec son épouse Adrienne l'amour de la nature et des animaux qui l'habitent, ce qui les amenait à voyager et à participer à des chasses en Afrique. De cette expérience et du constat que les acquis des premiers âges de la vie son décisifs, ils décidèrent de consacrer une partie de leur patrimoine à la création, dès 1971, d'une fondation destinée principalement à soutenir les actions éducatives, auprès des enfants surtout, qui contribuent à insérer la relation Homme/Animal dans une vision d'harmonie entre l'homme et la nature.

Demander plus d'information