Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 129 - MARINE. - [Joseph de CAMBIS]. Journal de la campagne …

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

MARINE. - [Joseph de CAMBIS]. Journal de la campagne que j'ai fait[e] en 1776 sur la frégatte du Roi La Pléyade, faisant partie de la division de Toulon qui devoit se réunir avec les douze bâtimens armés à Brest et à Rochefort pour faire des évolutions sur l'Océan. Manuscrit de l'époque ; 75 pp. en quatre cahiers in-folio conservés dans un étui-boîte de maroquin vert sombre doublé de moire verte.

JOURNAL AUTOGRAPHE DE NAVIGATION TENU DU 3 AVRIL AU 19 SEPTEMBRE 1776. Dû à Joseph de Cambis, officier de Marine (1748-1825), il est accompagné d'un état de l'armement de toute l'escadre et d'un ordre de marche et de bataille indiquant le nom et l'ancienneté d'une vingtaine de navires. Cambis était enseigne de vaisseau quand il embarqua sur “ La Pléïade ”, l'un des dix-sept bâtiments de l'escadre commandée par le comte Chaffault de Besné. Celle-ci croisa pendant huit mois le long des côtes d'Espagne, du Portugal et du Maroc dans l'éventualité d'un conflit avec Angleterre. Le duc de Chartres, futur Philippe-Égalité, commandant le vaisseau “ Le Solitaire ” est souvent cité dans ce journal.
Les premiers jours d'avril sont consacrés au carenage et à l'équipement de la frégate, commandée par le marquis de Saint-Aignan. Le 22 avril, le duc et la duchesse de Chartres arrivent à Toulon où ils sont salués par des salves et des coups de canon ; illuminations, bals et joutes marines célèbrent leur venue. Le 30 avril “ La Pléïade ” appareille tandis que le duc de Chartres monte à bord de “ La Provence ” pour rejoindre “ Le Solitaire ”, retenu à Lagos par une épidémie. L'escadre fait voile vers le Sud, le 13 avril Gibraltar est en vue. Le 17 mai, un incident a lieu avec une frégate de guerre anglaise dont le canot traverse l'escadre et que le général Chauffault prend pour un vaisseau pirate. Les exercices de manœuvre se succèdent dont certains exécutés en commun avec des navires espagnols. Le 4 juin, l'escadre croise la route de “ La Boussole ” commandée par le chevalier de Borda “ allant faire des observations astronomiques sur la côte de Guinée et en différens pays ” en compagnie de “ L'Espiègle ” mené par le marquis de Puységur. Quelques jours plus tard, à Cadix, M. de Barentin obtient la permission de quitter “ La Pléïade ” et de rentrer en France pour raison de santé. Le 18 juin le duc de Chartres visite Gibraltar où il reçu avec les mêmes honneurs que ceux que l'on avait déployés pour le roi d'Espagne, couchant chez le gouverneur anglais avant d'assister à une fête donnée toujours en son honneur près de Cadix et qui aurait coûté plus de cent mille francs aux négociants français de la ville. Puis l'escadre navigue le long des côtes du Portugal, remonte vers Ouessant, en vue le 7 juillet. À la mi-août, l'escadre redescend vers le Sud et repasse le détroit de Gibraltar pour entrer dans la rade de Malaga le 17 août et en repartir le 6 septembre. Le journal s'arrête lorsque le “ La Pléïade ” arrive à quelques lieues de l'île de Porquerolles. De nombreux relevés, points et indications météorologiques émaillent cet intéressant journal de bord, rédigé d'une écriture fine et régulière.
Après avoir commandé la station des Îles-sous-le-Vent, Cambis obtint le grade de contre-amiral. Réformé en 1796 il exerça alors les fonctions d'inspecteur de l'inscription maritime à Lorient et à Rochefort.

Demander plus d'information

Thème : Livres Ajouter ce thème à mes alertes