Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 51 - PAIRE D'ENCOIGNURES D'ÉPOQUE LOUIS XV - - Estampille de Jacques Dubois - En[...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

PAIRE D'ENCOIGNURES D'ÉPOQUE LOUIS XV

Estampille de Jacques Dubois
En laque de Chine à décor de scènes de palais, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre brèche d'Alep, la façade ouvrant par deux vantaux, reposant sur des pieds cambrés agrémentés de sabots en bronze, les deux estampillées I DUBOIS et poinçon de jurande JME sur le montant avant gauche
H. : 92 cm (36 ¼ in.)
l. : 56 cm (22 in.)

Jacques Dubois, reçu maître en 1742

Jacques Dubois, considéré comme l'un des plus talentueux ébénistes de la période Louis XV, s'est particulièrement illustré dans la production de meubles en laque ou en vernis.

Pour ses pièces les plus riches, il employait des panneaux de laque de Chine, tel qu'ici, ou du Japon, ce qui en augmentait considérablement le coût.

L'inventaire après décès dressé au mois de février 1764 révèle un atelier en grande activité, plus de cent-vingt pièces de mobilier y sont recensées. Parmi les meubles inventoriés, nous retrouvons un nombre limité de commodes et d'encoignures, Jacques Dubois marquant sa préférence pour les meubles à écrire, les secrétaires en pente et les petites tables.

En outre, l'ensemble des meubles en laque est relativement limité et se compose essentiellement de : " 1 bureau de vernis de la Chine garni de bronze, 220 L, 1 petit secrétaire de vernis du Japon, 200 L, 1 commode de 4 pieds ½ de vernis de la Chine garnie à grands cartels, 2 grandes encoignures aussi de vernis de la Chine à cartels, 1000 L, un bureau en bati presque fini avec ses bronzes à cartel en noir et plaqué de vernis, 1 secrétaire de vernis de la Chine garni de ses bronzes, 400 L ".

En revanche, l'inventaire ne mentionne la présence d'aucun panneau de laque, ce qui laisse imaginer le lien de dépendance qu'il entretenait avec les marchands-merciers capables de l'approvisionner ou encore avec les clients, qui lui fournissaient directement des panneaux.

A PAIR OF LOUIS XV ORMOLU-MOUNTED AND CHINESE LACQUERED ENCOIGNURES, STAMPED BY JACQUES DUBOIS

Demander plus d'information

Thème : Mobilier Ajouter ce thème à mes alertes