Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 14 - Pastourelles chantées par les villageois à l’arrivée du Marquis de Sade en son[...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Pastourelles chantées par les villageois à l’arrivée du Marquis de Sade en son château de La Coste à l’été 1765.
Un document in-8 en provençal complété par un document postérieur avec sa traduction en provençal moderne.
Le château de La Coste entré dans la famille Sade en 1710 fut un endroit où le Marquis aimait à se retrouver. Il y vécut de 1774 à 1778 en y donnant avec son épouse de nombreux bals et fêtes et y avait passé avant une partie de son enfance et de sa jeunesse.
Aimant y séjourner, il n’avait pourtant aucune sympathie pour les habitants des alentours.
Il fera de nombreux travaux de restauration et y séjournera avec son épouse en 1771 après l’affaire d’Arcueil, en 1772 après celle de Marseille et avant de partir en Italie.
C’est aussi dans ce château qu’il reviendra clandestinement en 1774 pour y vivre une vie retirée imaginant les premières scènes qui donneront jour à son livre phare, Les cents vingt journées de Sodome. Le château de Silling n’étant que la retranscription des pièces du château de La Coste.
Nous sommes avec ces pastourelles loin de l’univers sadien. Le Marquis n’a alors que 25 ans et il ne s’agit que de rendre hommage au fils du châtelain qui regagne sa demeure (« Canssoun. Su l’aribado de moussu lou Marquis de Sado et su lou restabissanien de la cantade moussu lou conté »).
Tout en reconnaissance « aux jeunes païsannes accourues à l’arrivée de Monsieur le Marquis » et en déférence, « en se présentant devant Monsieur le Marquis pour le complimenter ».
Pourtant le licencieux n’est jamais très loin, lui qui cette même année 1765 invitera au château de La Coste sa maîtresse Mlle La Beauvoisin au grand scandale de ses proches
et du voisinage.

Demander plus d'information

Thème : Documents, Autographes Ajouter ce thème à mes alertes