Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 48 - [Impression de BEAUGENCY]. PELLIEUX (Jacques-Nicolas). Essais historiques…

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

[Impression de BEAUGENCY]. PELLIEUX (Jacques-Nicolas). Essais historiques sur la ville de Beaugency et ses environs.
Beaugency, chez Jabre, 1799-1801, 2 tomes en 1 vol. in-12, 2 ff., XII & 232 pp., 1 f. pour le 1er vol. - 2 ff., IV & pp. 233 à 503, + 1 p. d'additions et corrections pour le 2e vol. Cartonnage marbré à la bradel, pièce de titre au dos, couvertures muettes conservées, reliure moderne. Edition originale du premier livre imprimé à Beaugency. Issu des presses de l'imprimeur des notaire du cru, il fut tiré à 450 ex. sur vergé et se trouvait déjà très difficilement au milieu du 19e siècle ainsi que le remarquait Lorin de Chaffin, continuateur de l'ouvrage. L'auteur, J.-N. Pellieux, docteur en médecine (Beaugency 1750-1832) participa à la guerre d'Indépendance d'Amérique. Pendant la Révolution il s'opposa au sanguinaire député du Loiret, Léonard-Bourdon, qui fit massacrer sauvagement à Versailles des patriotes orléanais. Il devint ensuite adjoint au maire de Beaugency et Président de l'administration municipale. C'est à cette époque qu'il commença à rédiger ses Essais, s'appuyant sur les archives de la ville, notamment les fameuses chartes royales qu'il préserva des ordres destructeurs de la Convention. Les démêlés qu'il eut à cette occasion avec les autorités parisiennes le contraignirent à censurer une partie de son ouvrage (tome 1, fin de la partie historique, années 1796-1799), 8 pages qu'il découpa lui-même dans tous les exemplaires avant leur mise en vente.

Cet ouvrage, très rare puisqu'une vingtaine d'exemplaires seulement sont répertoriés de nos jours (dont la moitié dans les collections publiques), est bien complet de son frontispice : Vue de la ville de Beaugency, du côté de la Sologne, telle qu'elle était en 1789, gravure sur bois trop souvent enlevée de l'ouvrage pour être vendue chez les marchands d'estampe.

120 / 150 €

Demander plus d'information

Thème : Livres Ajouter ce thème à mes alertes