Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 139 - PORSCHE - 964 CARRERA 3.8 RSR - 1993 - ESTIMATION - 1.000.000 € - 1.200.000 € [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

PORSCHE
964 CARRERA 3.8 RSR - 1993
ESTIMATION
1.000.000 € - 1.200.000 €
VÉHICULE DE COMPÉTITION
UNE DES ULTIMES VOITURES DE COURSE PORSCHE À REFROIDISSEMENT PAR AIR !
Provenance connue :
- Kevin Kirby, Sioux Falls, South Dakota (acquise neuve en 1993)
- Kazuo Mizushima, Tokyo, Japon (acquise en 1999)
- Sakura Shinmachi, Tokyo, Japon (acquise en 1999)
- Yasuto Yamada, Tokyo, Japon (acquise par la suite)
- Edmond Harris, Oxfordshire, Angleterre (acquise en 2007)
- Propriétaire actuel (acquise en 2008)
Les options du véhicule sont les suivantes :
003 : dispositif de sécurité pour la course
005 : version course
220 : différentiel autobloquant
388 : siège baquet conducteur de course
406 : Jantes RS/CUP en 3 parties de 18 pouces
481 : boîte de vitesses manuelle à 5 rapports
491 : caisse élargie
499 : version pour l’Allemagne
564 : dépourvu d’airbag
656 : sans direction assistée
546 : réservoir de 120 litres conforme aux spécifications
FIA commandé spécialement
Châssis N°WPOZZZ96ZPS496086
Moteur N°62P85628
Seulement 51 exemplaires construits
Parfait état n’ayant pas couru
Véhicule d’exception - Légende des circuits
PORSCHE
964 CARRERA 3.8 RSR - 1993
LA PORSCHE 911 CARRERA RSR 3.8 TYPE 964 ÉTAIT LA VERSION DE COURSE DE LA TRÈS EXCLUSIVE PORSCHE 911 CARRERA RS DE SÉRIE. EN 1993, SEULEMENT
51 PORSCHE 911 CARRERA RSR 3.8 TYPE 964 ONT ÉTÉ FABRIQUÉES À LA MAIN À
WEISSACH DANS LE DÉPARTEMENT DE SPORT CLIENT.
Au début des années 1990, Porsche était en mauvaise santé financière avec des ventes en baisse.
Le programme sportif était quasiment à l’arrêt, du moins à l’international. Suite au succès des voitures de course GT victorieuses depuis les années 1970, le chef du département de sport client – Jürgen Barth – et le chef de projet Roland Kussmaul ont mis au point un concept pour une nouvelle voiture de sport basée sur la 911
Type 964. L’idée de la Porsche 911 Carrera RSR 3.8 est née, le nom RSR ayant un passé prestigieux chez Porsche. Et avec elle est venue la première opportunité de lancer depuis bien longtemps un programme de sport client abordable au niveau international.
Les voitures ont été construites selon des règlements du championnat ADAC GT ainsi que des grandes courses automobiles mondiales de 24 heures comme celles du Nürburgring, de Spa-Francorchamps et du Mans. Elle étrenne un nouveau moteur dérivé du 3600 cm3 des 964 RS, réalésé
à 3.8 L. Ce moteur reçoit des arbres à cames racing pour une puissance
variant entre 325 ch à 6900 tr/mn et 375 ch à 7400 tr/mn en fonction
des séries et des brides d’admission imposées. Pour le championnat
allemand ADAC GT Cup la puissance était réduite à 325 ch pour un poids
à vide de 1215 kg, celui-ci pouvant aller jusqu’à 1300 kg dans d’autres
championnats. Dépouillée à l’extrême, la RSR ne pèse pourtant que 1120
kg grâce à des boucliers en matériaux composites et des ouvrants en
aluminium.
La Porsche 911 Carrera RSR a été victorieuse dès le début dans diverses courses comme aux 24 Heures de Spa, aux 1000 km de Suzuka et aux
24 Heures d’Interlagos. Elle a également été victorieuse dans la catégorie GT aux 24 Heures du Mans, aux 12 Heures de Sebring et aux 24 Heures de Daytona et s’est classée à la 2ème place dans le championnat ADAC GT.
En 1994, elle a remporté les plus importantes courses GT internationales.
L’exemplaire que nous vous proposons à la vente a été livré neuf le 06 décembre 1993 à Kevin Kirby de Sioux Falls dans le Dakota du Sud. De teinte Yellow Speed, cette 964 3.8 RSR est la 26ème produite sur 51 exemplaires.
M. Kirby a conservé ce véhicule jusqu’en septembre 1999 puis l’a vendu à un collectionneur japonais. Pendant son séjour au Japon au cours duquel le véhicule aurait connu deux autres propriétaires, cette PORSCHE 964 3.8 RSR aurait subi de légères modifications telles que le changement des vitres latérales afin d’être enregistré pour une utilisation sur routes. Les vitres d’origine ont été conservées et seront délivrées avec le véhicule. En 2007, cette RSR a ensuite été vendue à Edmond Harris de South Leigh, Whitney, Oxfordshire, en Angleterre qui l’a conservé jusqu’en janvier 2008, date à laquelle il a été acquis par l’actuel propriétaire.
À cette époque, le compteur affichait environ 2 600 km.
L’examen du véhicule confirme la faible utilisation du véhicule ainsi que son très bon état général.
La peinture d’origine présente une profondeur de couleur comme à sa sortie d’usine et ne comporte aucune rayure ou impact de gravier. L’alignement des ouvrants est conforme. Les jeux sont fonctionnels. Nous notons la bonne planéité des éléments de peau. La peinture extérieure est encore d’origine. L’habitacle épuré, dispensé des divers instruments et garnitures nous rappelle qu’il s’agit d’un véhicule exclusif et de compétition. La garniture en tissu du siège-baquet d’origine a bien été conservée. Le compteur indique aujourd’hui à peine plus de
4000 km. Le moteur flat 6 de 3746 cm³ développant 325 ch à 6900 tr/min démarre sans difficulté. Son fonctionnement est satisfaisant, sans vibration ni bruit anormal. Le véhicule a subi récemment une révision dans un centre PORSCHE CLASSIC.
Nous disposons d’un certificat d’authenticité délivré par PORSCHE IMPORT BELGIUM. Vu la très faible diffusion de cette version extrême, vous trouverez là une rare opportunité d’acquérir une légende du sport automobile, dans un état remarquable de conservation.
Both the 1993 24 Hours of Interlagos and Spa were won outright by 964
RSR’s and when production cars returned to Le Mans that year after an
eight-year absence, they dominated the GT category.
RSR took the first
four places in their class at Le Mans, with legendary Porsche driver Jürgen
Barth finishing 15th overall.
Other RSR entries swept the first four GTU places in the 24 Hours of
Daytona, with the lead car finishing third overall. Another won its class at
the 12 Hours of Sebring and was fifth overall. Such GT-class domination
hadn’t been seen in years, and is a tribute to the impeccably engineered
RSR’s performance and reliability. The model remained competitive in
1994, and scored class wins through 1995, before Porsche turned its
attention to the 993-based GT2 for international events.
Very different from the standard road car, the RSR’s engine was bored out
to 3.8 liters, with pistons and intake system reworked for more horsepower
and torque. The Turbo-style bodywork was fitted with wider wheels,
aluminum doors, and front deck, even more aggressive fiberglass rear
deck and spoilers, and suspension settings from the Carrera Cup cars. The
car’s total weight was 2,500 lbs. – about 350 lbs. lighter than a standard
car. Porsche claimed 320 bhp for the M64/04 engine, but Car and Driver
magazine thought the figure typically conser vative and calculated the true
output was more like 375 bhp, considering that 0–60 mph took only 3.7
seconds, which was faster than a Ferrari F40. The bigger brakes developed
from the Turbo S could stop an RSR from 70 mph in 150 feet.
The RSR was available in PTS (paint to sample) colors, and they were
typically ordered in vibrant shades. This car was delivered in Speed
Yellow with a black interior to Kevin Kirby of Sioux Falls, South Dakota,
in December 1993. Correspondence between Mr. Kirby and the factory,
including a note from Mr. Barth, is included with the sale ; the factory
informed Mr. Kirby that the RSR was a competition car, and could not
be road-registered.
Mr. Kirby kept the RSR until September 1999, when
it was acquired by the first of two Japanese owners, Kazuo Mizushima,
whose business address was in Tokyo. After an unknown period of time, he
sold the RSR to Yasuto Yamada, who also owned a business in Tokyo. One
of the two Japanese owners registered the car for the road, changing the
side windows. Original windows are included, along with an exhaust, and
center hub covers. The RSR was never raced in Japan, but reportedly was
displayed at the track in advance of sports car races.
In 2007, this RSR was sold to Edmond Harris of South Leigh, Witney,
Oxfordshire, in England.
Harris kept it until January 2008, when it was
acquired by the consignor. At that time, the odometer indicated 2,600 km.
The consignor entered into correspondence with Porsche archivist Jens
Torner, acquiring a Porsche Certificate of Authenticity, numerous other
documents, and confirmation from Torner that the engine in the car is
the original unit. This car’s odometer, at the time of cataloguing, indicated
approximately 4,000 km, and it is described by the consignor as having
never been raced, crashed, or restored.
Due to the model’s incredible international competition pedigree, the 964
RSR is one of the most desirable and collectible factory racing variants of
the 911. The chance to purchase such an unaltered example of this icon
offers an inspiring opportunity.
Desirable 964-Based Factory Racing 911
Matching-Numbers Example and One of Only 51 Built
Incredibly Original Condition and Never Used in Competition
Well-Documented with Copies of the Original Purchase Correspondence
One of Porsche’s Ultimate Air-Cooled Racing Machines.
Rare, low km and with a clear history. A real opportunity to buy an incredible collection car

Demander plus d'information

Thème : Véhicules de Collection Ajouter ce thème à mes alertes