Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 123 - VICTOR TARDIEU (1870 -1937). Ecole des Beaux-Arts de Lyon, Prix de l'Indochine en [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

VICTOR TARDIEU (1870 -1937).
Ecole des Beaux-Arts de Lyon, Prix de l'Indochine en 1920, il est co-fondateur - avec Nguyen Nam Son - de l'école des Beaux Arts de l'Indochine en 1924/1925
ETUDE POUR LA FRESQUE DE L'AMPHITHEATRE DE L'UNVERSITE D'HANOI INTITULEE LA METROPOLE :
LA SCIENCE DISPENSE AU PEUPLE D'ANNAM SES BIENFAITS.1924-1925.
OEuvre inédite, la dernière des quatre études existantes (une grande partie du fonds de l'atelier de Tardieu ayant brûlé).
Huile sur toile avec traces de mise au carreau.
Dimensions: 100x120 cm.

C'est en 1920 que Victor Tardieu reçoit le prix d'Indochine et s'embarque pour Hanoï.
Il reçoit, peu de temps après son arrivée, commande d'une grande toile de 180m2 pour le grand amphithéâtre de l'Université de Hanoï.
L'inauguration de l'université et de la fresque a lieu en 1929.
L'Eveil économique de l'Indochine décrit l'oeuvre : "Le tableau représente le port de Haïphong avec à gauche le Paul Lecat (...) et quelques navires aux docks, à droite la cimenterie et un grand building en construction. Au milieu une prairie, verte et fleurie, avec dans l'axe un grand arbre, sans doute l'arbre de la science du bien et du mal,en tout cas un fromager, (...),devant lequel s'élève un portique dans le style annamite, avec la Science s'élevant comme une fumée devant la porte (...).

Quelques étudiants regardent cette ombre avec admiration.
A droite et à gauche, s'offrant aux regards du public, les ex-hautes personnalités de l'Indochine : Dr Cognac, M.Albert Sarraut, M. Baudoin, l'auvergnat Varenne,et quelques mandarins. Au premier plan des personnages français et indigènes accomplissent les gestes des diverses fonctions auxquelles l'Université prépare la jeunesse : vétérinaires soignant un boeuf, chimistes faisant une analyse, médecins auscultant, vaccinant et piquant, magistrats ergotant, avocats bavardant, inspecteurs de l'agriculture montrant aux paysans l'usagé de charrues modernes etc".

Victor Tardieu fait travailler de jeunes peintres vietnamiens ; il est frappé par leurs qualités artistiques et saisit l'importance de développer l'enseignement des arts ; il propose dans ce sens au Gouverneur général Merlin la création d'une École des Beaux-Arts destinée à former des professeurs.
En 1925 il prend la direction de l'Ecole des Beaux-Arts de l'Indochine qu'il crée avec son élève et ami Nguyen Nam Son (1890-1973).
Après l'Indépendance, les autorités de Hanoï font recouvrir cette allégorie de la puissance coloniale d'un badigeon qui endommage sérieusement l'oeuvre.
En 2006 le gouvernement vietnamien décide de restaurer la fresque et demande au peintre Hoang Hung de la repeindre.
Il s'agit de la dernière oeuvre préparatoire sur le Marché de l'Art.
On retrouve le style très caractéristique de Victor Tardieu, sa palette et la force de l'attitude de ses personnages.

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes