Vente ARTS PREMIERS -DESIGN -TABLEAUX MODERNES ET CONTEMPORAINS chez Kâ-Mondo (Kapandji Morhange) : 228 lots
25 juin 2021  -  228 lots

ARTS PREMIERS -DESIGN -TABLEAUX MODERNES ET CONTEMPORAINS chez Kâ-Mondo (Kapandji Morhange)

Kâ-Mondo (Kapandji Morhange) Drouot-Richelieu, salle 5, 6, rue Drouot 75009 Paris FR
Filtres
Réinitialiser
Kâ-Mondo (Kapandji Morhange) : ARTS PREMIERS -DESIGN -TABLEAUX MODERNES ET CONTEMPORAINS 25 juin 2021  
Kâ-Mondo (Kapandji Morhange) : ARTS PREMIERS -DESIGN -TABLEAUX MODERNES ET CONTEMPORAINS 25 juin 2021  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Informations sur la vente

Drouot-Richelieu, salle 5, 6, rue Drouot 75009 Paris
Le 25 Juin a 14h00
COLLECTIONS DU DOCTEUR CHRISTIAN SIMATOS & à DIVERS
ARTS PREMIERS – ART MODERNE ET CONTEMPORAIN – XXe SIÈCLE


EXPERTS

ARTS PREMIERS
Stéphane MANGIN
Expert auprès du CVV
141 boulevard Raspail, 75006 Paris
Mangin.stephane@gmail.com
Lots 1 à 37


TABLEAUX MODERNES ET CONTEMPORAINS
Cabinet PERAZZONE-BRUN
14, rue Favart, 75002 Paris
brun.perazzone@gmail.com
Lots 38, 39, 41 à 43, 45 à 66, 68 à 75, 77 à
88, 92 à 94, 96 à 134, 136, 137, 139 à 148,
150 à 157, 159 à 169, 171, 172, 174 et 191.

SCULPTURE XXe siècle
Mathilde DESVAGES
Expert auprès de la C.E.A.
66, rue René Boulanger, 75010 Paris
desvages.mathilde@gmail.com
06.18.92.99.32
Lots 185, 186, 187 et 190


TABLEAUX & SCULPTURES DU XIXe & MODERNES
CHANOIT EXPERTISES
Pauline et Frédérick Chanoit
12, rue Drouot, 75009 Paris
01.47.70.22.33
expertise@chanoit.com
Lots 44, 89, 91 et 95

DESSINS
Cabinet DE BAYSER
69, rue Sainte Anne, 75002 Paris
01.47.03.49.87
info@debayser.com
Lot 67

ARTS DU XXe SIÈCLE
Guillaume ROULIN – FIFTEASE
La Graffinière, 41400 Chissay en Touraine
06.84.84.19.00
info@fiftease.com
Lots 180, 182 à 184, 188, 189, 192, 193,
195 à 199, 208 à 227


Téléphone pendant l’exposition et la vente :01 48 00 20 05



Pour tout renseignement, veuillez contacter la Maison de Ventes au +33 (0)1 48 24 26 10.

Frais de vente

Les frais par défaut pour cette vente s’élèvent à 26% TTC

Date d'exposition

Mercredi 23 et jeudi 24 juin de 11 h à 18 h.
Vendredi 25 juin de 11 h à 12 h

Conditions de vente

Conditions de Vente
CONDITIONS DE VENTE PARTICULIÈRES suite à la COVID-19 :
La capacité d’accueil de l’Hôtel Drouot et de Kâ-Mondo sera déterminée
avec précision le jour de la vente en fonction des mesures gouvernementales
actualisées.
DROUOTLive
Tout intéressé pourra s’inscrire sur https://www drouotonline.com/ afin de
suivre notre vente en Live et enchérir pendant la vente.
L’adjudicataire via cette plateforme devra s’acquitter, en sus, des frais
d’utilisation de la plateforme de 1,5% H.T., soit 1,8% TTC (ainsi 26% TTC
+ 1,8% TTC).
La vente se fera expressément au comptant.
Aucune réclamation ne sera recevable dès l’adjudication prononcée, les
expositions successives ayant permis aux acquéreurs de constater l’état des
objets présentés.
L’adjudicataire sera le plus offrant et dernier enchérisseur, et aura pour
obligation de remettre ses nom et adresse.
Il devra acquitter, en sus du montant de l’enchère, par lot, les frais et taxes
suivants : 26% TTC (soit 24,64% H.T. (TVA 5,5%) pour les livres, et 21,66%
H.T. (TVA 20%) pour tout autre lot).
Paiement :
La vente est faite au comptant et conduite en euros.
Le paiement doit être effectué immédiatement après la vente. MERCI DE
PRIVILÉGIER LES REGLEMENTS PAR VIREMENT ou CARTE BLEUE sur notre
site internet, afin d’éviter tout contact.
L’adjudicataire pourra s’acquitter du paiement par les moyens suivants :
– en espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les ressortissants
français et professionnels, jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris pour
les ressortissants étrangers sur présentation de leurs papiers d’identité.
– par virement bancaire.
– par carte bancaire (sauf American Express).
KÂ-MONDO n’accepte pas les chèques.
Défaut de paiement : À défaut de paiement du montant de l’adjudication
et des frais, une mise en demeure sera adressée à l’acquéreur par lettre
recommandée avec avis de réception. À défaut de paiement de la somme
due à l’expiration du délai d’un mois après cette mise en demeure, il sera
perçu sur l’acquéreur et pour prise en charge des frais de recouvrement un
honoraire complémentaire de 10 % du prix d’adjudication, avec un minimum
de 250 euros.
L’application de cette clause ne fait pas obstacle à l’allocation de dommages
et intérêts et aux dépens de la procédure qui serait nécessaire, et ne préjuge
pas de l’éventuelle mise en oeuvre de la procédure de folle enchère régie par
l’article L 321-14 du Code de Commerce.
Tous les frais engagés supplémentaires pour que l’opérateur de vente puisse
obtenir le règlement après l’adjudication, au-delà des frais légaux, seront
à la charge de l’adjudicataire qui seront à régler en sus de son bordereau
d’adjudication Dans le cadre de la procédure de folle enchère, la maison
de ventes se réserve de réclamer à l’adjudicataire défaillant le paiement de
la différence entre le prix d’adjudication initial et le prix d’adjudication sur
folle enchère, s’il est inférieur, ainsi que les coûts générés par les nouvelles
enchères.
La maison de ventes KÂ-MONDO se réserve la possibilité de procéder à
toute compensation avec les sommes dues à l’adjudicataire défaillant. De
même la maison de ventes KÂ-MONDO se réserve d’exclure de ses ventes
futures tout adjudicataire qui n’aura pas respecté les présentes conditions
de vente.
Dès l’adjudication prononcée les achats sont sous l’entière responsabilité de
l’adjudicataire.
Les précisions concernant l’aspect extérieur, plis, mouillures et rousseurs
diverses, les dimensions des lots et leur état ne sont données qu’à titre
indicatif. En effet, les lots sont vendus en l’état où ils se trouvent au moment
de l’adjudication.
Aucune réclamation concernant l’état des lots ne sera admise une fois
l’adjudication prononcée.
Aucun lot ne sera remis aux acquéreurs avant l’acquittement de
l’intégralité des sommes dues.
En cas de contestation au moment des adjudications, c’est-à-dire s’il est établi
que deux ou plusieurs enchérisseurs ont simultanément porté une enchère
équivalente, soit à haute voix, soit par signe, et réclament en même temps cet
objet après le prononcé du mot « adjugé », ledit objet sera immédiatement
remis en adjudication au prix proposé par les enchérisseurs et tout le public
présent sera admis à enchérir à nouveau.
Les éventuelles modifications aux conditions de vente ou aux descriptions
du catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur
le procès-verbal.
Les photos présentées au catalogue sont à titre indicatif et ne sont pas
contractuelles.
Les lots de grandes dimensions ou d’un poids important descendront au
Magasinage de l’Hôtel Drouot, ce qui engendre des frais de stockage aux
frais de l’acquéreur.
Contact et informations :
Magasinage Hôtel Drouot. 6 bis, rue Rossini, 75009 Paris.
+33 (0)1 48 00 20 18
magasinage@drouot.com
L’étude Kâ- Mondo ne procédera à aucun emballage ni envoi.
Une liste de transporteurs vous sera adressée avec votre bordereau,
pour information. L’acheteur est libre de faire appel à toute société de
transport de son choix.
GARANTIE : Tous les objets, modernes ou anciens, sont vendus sous garantie
des commissaires-priseurs, et s’il y a lieu, de l’expert qui les assistent, suivant
les désignations portées au catalogue, et compte tenu des rectifications
annoncées au moment de la présentation de l’objet et portées au procèsverbal.
Une exposition préalable permettant aux acquéreurs de se rendre
compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation
une fois l’adjudication prononcée, notamment pour les restaurations d’usage,
constituant une mesure conservatoire, les petits accidents, les taches ou
déchirures, l’état sous la dorure, les peintures ou les laques. Les dimensions,
poids et calibres ne sont donnés qu’à titre indicatif, et n’engagent pas la
responsabilité des commissaires-priseurs. Conformément à l’article L321-
7 du Code de commerce, les actions en responsabilité civile engagées a?
l’occasion des prisées et des ventes volontaires et judiciaires de meubles
aux enchères publiques.
De la même manière, tous les lots doivent être réglés par l’acquéreur après
la vente comme indiqué au début des conditions générales. Tout achat
dépassant le seuil demandant l’obligation d’une obtention d’un certificat de
bien culturel pour l’exportation ne remet pas en cause la vente et l’acquéreur
devra régler son achat quoiqu’il en soit.
Nous avons demandé un certificat de bien culturel pour les lots 1 (Pierre Paul
Rubens), 4 (Simon Vouet) et 5 (Atelier d’Eustache Le Sueur). Si ces lots ne
reçoivent pas leur certificat, la vente sera due et l’étude Kâ-Mondo ne sera
aucunement responsable des décisions de la Direction des Musées de France
comme pour les autres lots qui pourraient faire l’objet d’une demande suite
à l’adjudication.
Lire plus

Crédit photos

Contacter la maison de vente.

Informations complémentaires

La collection du marquis de LAGOY (1764-1829)
Jean-Baptiste-Florentin-Gabriel de Meryan, marquis de Lagoy, naquit en 1764 à Arles, en Provence. Comme héritier de son oncle, Jean-Baptiste-Marie de Piquet, il releva les titres de marquis de Méjanes et seigneur d'Albaron Entré comme officier au régiment du Roi le 29 avril 1781, il y resta jusqu'au licenciement de ce corps, le 17 octobre 1789. Pendant la tourmente révolutionnaire il vécut à Paris, puis à Chartres. En septembre 1795 il fit un voyage en Provence, pour se faire rayer de la liste des émigrés sur laquelle il avait été porté à tort, et revint se fixer à Paris, où il resta jusqu'en 1806, année de la mort de sa femme. Il retourna alors au château de Lagoy, qu'il trouva pillé et dévasté. Le Dictionnaire des Parlementaires dit de lui : « Il n'émigra pas, se fit oublier pendant la période révolutionnaire, et ne remplit aucune fonction avant le retour des Bourbons. Dévoué à la cause royaliste, il fut élu le 22 août 1815 député des Bouches-du-Rhône. Il siégea dans la majorité de la chambre introuvable et obtint sa réélection le 4 octobre 1816. Le marquis de Lagoy quitta la Chambre en 1821 et y rentra le 17 novembre 1827 comme député du 3 e  arrondissement des Bouches-du-Rhône (Arles). » Il soutint le ministère Polignac et mourut en 1829 au cours de la législature, à Saint-Rémy-de-Provence. Remarquablement doué au point de vue artistique, excellent violoniste, le marquis possédait une riche collection de plus de 3000 dessins par 870 maîtres différents de toutes les époques et écoles ; il y avait 17 Raphaël et autant de Michel-Ange. Les feuilles provenaient des meilleures collections, comme celles de Vasari, Crozat, Mariette. D'une pointe libre et savante, digne du comte de Caylus, le marquis reproduisit les meilleurs par la gravure. Lorsqu'en 1820 un cabinet de monnaies grecques fut envoyé de Naples à Paris, pour y être vendu, le marquis communiqua à Berthault, l'agent du marchand anglais Woodburn, son intention de céder un certain nombre de ses dessins afin de pouvoir acheter ces monnaies. Woodburn lui acheta 138 de ses plus beaux dessins, dont les Raphaël. Dès son retour, Woodburn vendit presque tous les dessins à l'amateur Dimsdale (L.2426) et de la collection de celui-ci, mort trois années après, ils passèrent à celle du peintre Thomas Lawrence. Ils sont maintenant conservés en majorité dans les musées, comme l'Ashmolean d'Oxford ou le British Museum. Une vente d'une partie de sa collection eut lieu à Paris le 17 avril 1834. Un ensemble important de la collection privée gardée par le marquis de Lagoy après la cession partielle à Woodburn en 1820, fut conservé par les descendants du marquis. Il orne jusqu'à nos jours les cimaises du charmant château de Lagoy, construit au début du XVIIIe à quelques kilomètres d'Aix-en-Provence. Les quelques feuilles exceptionnelles que nous avons l'honneur de présenter ici feront, nous en sommes sûrs, la joie des amateurs de dessins, admirateurs inconditionnels de la collection réunie à la fin du XVIIIe et au début du XIXe par le marquis de Lagoy. N'ayant pas été proposées à la vente de son temps, elles ne portent pas la fameuse marque du collectionneur, le L dans un triangle, mais chacun pourra y retrouver le goût si raffiné du marquis de Lagoy. Sources : Frits Lugt, Les marques de Collections de Dessins et d'Estampes, 1921, consultable sur le site de la Fondation Custodia, marquesdecollections.fr Roseline Bacou, Le marquis de Lagoy grand collectionneur du dix-huitième siècle, dans L'oeil, juillet-août 1962, pp.46-52,78 Une étude sur La collection de dessins de l' Ecole italienne du Marquis de Lagoy (1764- 1829) a fait l'objet d'une thèse par Madame Béatrice de Moustier en 2012. Madame de Moustier publiera prochainement un livre aux éditions Gourcuff sur la collection de dessins du marquis de Lagoy.
Lire plus

Informations Maison de vente

Kâ-Mondo (Kapandji Morhange)

17 Passage Verdeau 75009 Paris France
01 48 24 26 10

kapandjimorhange@gmail.com

Besoin d’explications ou d’informations complémentaires ? Consulter la FAQ