Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 330 - 1928 Amilcar Type M

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

1928 Amilcar Type M

Châssis n°25285
Moteur 4 cylindres de 1 244 cc
Alimentation 1 carburateur Solex
BoÎte de vitesses à 3 rapports et MA
Suspension par ressorts semi-elliptiques
Direction à boitier
Freins à tambours sur les 4 roues
Carrosserie souple type torpédo
Carte grise française
C'est en 1921, qu'Amilcar lance sa première voiture un cyclecar baptisé CC. Etudiée par Emond Moyet et Jules Salomon le père de la fameuse Zèbre, le type CC est léger et performant.

C'est dans la compétition qu'Amilcar se forge une excellente réputation en remportant nombre de victoires.
Les ventes s'envolent et les modèles se succèdent. Amilcar est un vrai constructeur qui fabrique aussi son ensemble moteur-boite et non un assembleur comme la plupart des constructeurs de l'époque. Après le CC, dans la catégorie sport deux places le CS, le CGS suivi par le CGSS et la trop rare C6 continueront de promouvoir l'image sportive.
Les versions compétitions-usine dérivées de la 6 cylindres glaneront victoires et records du monde s'avérant la plupart du temps imbattables dans la catégorie 1 100 cc.

Du coté du tourisme, c'est la C4 qui ouvre le bal avec un moteur de 1 004 cc. Avec le moteur 1 100 du CGS, Amilcar propose une version tourisme : le type G. Plus cossu, le type L prend le relais avec un moteur porté à 1 244 cc.
Le type M, en 1928, est l'évolution suivante. Par la suite le modèle évoluera en type M2 et M3 avec des carrosseries plus modernes. Reconnues pour leur fiabilité, très bien conçues et d'une excellente qualité de fabrication, les Amilcar sont parmi les marques françaises les plus emblématiques de l'entre deux guerres.
L'Amilcar type M de la vente est équipée d'une carrosserie torpédo souple à 4 portes.

C'est dans cette intéressante configuration qu'elle fut retrouvée en état d'origine par son actuel propriétaire.
Les carrosseries souples sont le symbole d'une époque où la recherche de la légèreté signifiait un plus en plaisir de conduite. Superbement restaurée à partir du châssis, cette rare Amilcar se trouve dans un très bel état de présentation et de fonctionnement.
Le moteur qui porte le numéro 74436 a été révisé avec notamment le changement des pistons et des soupapes, il démarre très facilement et la boîte de vitesses est d'un maniement simple et agréable.

Avec ses quatre freins et ses amortisseurs, la voiture est sécurisante et confortable.
La peinture, la sellerie et la capote ont été refaites, les quatre pneus sont neufs.
La plaque de châssis et de moteur sont présentes.

Cette Amilcar type M est immatriculée dans le département de l'Aube depuis 1955 de façon certaine et sans doute depuis bien plus longtemps.
Elle n'a connue que deux propriétaires sur les 45 dernières années. Mais ce n'est que maintenant qu'elle est enfin prête à être utilisée par son futur propriétaire qui prendra bien du plaisir derrière son volant.

Demander plus d'information

Thème : Véhicules de Collection Ajouter ce thème à mes alertes