Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 285 - Deux fauteuils de planteur en bois exotique et palissandre à dossier renversé, les [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Deux fauteuils de planteur en bois exotique et palissandre à dossier renversé, les accotoirs mouvementés supportés par des balustres godronnés présentent un lutrin mobile, les ceintures droites, le piètement en X réunis par des traverses. Epoque Louis-Philippe (petites restaurations, lutrins rapportés) Garnis de canne Provenance : Par tradition familiale et par descendance : Contre-amiral Anne- Chrétien-Louis de Hell (1783-1864)Issu d’une famille établie en Alsace depuis le XVIème siècle, Anne-Chrétien-Louis de Hell (1783-1864), capitaine de vaisseau de 1ère classe est nommé par ordonnance du Roi Louis–Philippe du 16 mars 1837 Gouverneur de l’île Bourbon de 1838 à 1842 (aujourd’hui Île de La Réunion).
Il débarque sur l’Adonis le 5 mai 1838. Nommé contre-amiral le 22 novembre 1839, il travaille beaucoup à l’émancipation des esclaves sur l’île. Son père, grand bailli agent du roi chargé des fonctions administratives et judiciaires, anobli peu avant la révolution française prend finalement en 1787 le parti des révolutionnaires : député du syndic du Tiers-État de l’Assemblée Nationale Constituante, puis député à l’Assemblée Constituante en juin 1789. Il est arrêté le 4 janvier 1794, par le Comité de sûreté générale et guillotiné le 22 avril.

Biographie : Anne-Chrétien-Louis de Hell mène une carrière de jeune mousse marin d’abord, puis est nommé aspirant de 2ème classe en 1797. Prisonnier des Anglais le 14 octobre 1803 lors de la campagne de Saint- Domingue, il est libéré en 1808, et affecté à l’État Major de Cherbourg. Il gravit peu à peu les échelons dans la Marine : enseigne de vaisseau en 1811, lieutenant de vaisseau en 1812, chef de brigade en 1819, capitaine de frégate en 1821, capitaine de vaisseau en 1827. De Hell s’illustre notamment par de nombreux travaux de cartographie des côtes de la Méditerranée (et de la Corse) et devient directeur de l’École Navale de Brest de 1830 à 1835. Revenu en France en mai 1842, après sa mission à l’île Bourbon, le contre-amiral exerce de septembre 1843 à octobre 1845 la fonction de préfet maritime de Cherbourg. Il termine sa carrière en tant que membre de la Commission mixte des travaux publics, directeur du Dépôt des cartes et plans, et quitte le service actif en février 1853 pour se retirer en Alsace, dans le Château d’Oberkirch, propriété de sa femme à Obernai, où il se lance dans la politique. Député puis conseiller général, il développe notamment la construction des lignes de chemin de fer dans la région. Grand Officier de la Légion d’Honneur en 1846, il meurt le 4 octobre 1864.

Demander plus d'information

Thème : Mobilier Ajouter ce thème à mes alertes