Créez un compte Premium et accédez aux résultats des ventes de plus d'un mois, avec leurs descriptifs et leurs photos !

Voir les offres Premium
Ma sélection

Lot 371a - TRESOR DE VIGNACOURT

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

TRESOR DE VIGNACOURT

Les renards sont des animaux fort nuisibles mais qui peuvent néanmoins réserver de bonnes surprises…
Le dimanche 24 mars 2002, un chasseur de Vignacourt vient déterrer, en lisière de forêt, non loin d'une des nombreuses “ chaussées Brunehaut ” d'Artois et de Picardie, un piquet de piège à renard ; dès les premiers coups de bêche, il heurte une poterie qui se trouve tout près du sol. Le pot éclate en de très nombreux morceaux et laisse apparaître deux amas métalliques de couleur vert de gris.
Remise au propriétaire du terrain l'étrange trouvaille est transmise à la DRAC d'Amiens, puis confiée à l'éminent archéologue Bruno Foucray qui va assurer avec Monsieur Bompaire pour les monnaies d'Amiens l'inventaire et l'étude de ce que l'on peut désormais appeler le Trésor de Vignacourt. Nous le remercions très vivement d'avoir bien voulu écrire les quelques lignes reproduites ci-dessous et de nous avoir autorisé à utiliser des éléments synthétiques de sa remarquable étude préliminaire, préalable à la future publication scientifique.

“ Le trésor de Vignacourt est exceptionnel à plus d'un titre. Exceptionnel parce qu'il a été possible d'en faire l'étude selon une méthodologie archéologique, couche par couche, et lui faire livrer ses secrets les plus intimes. Exceptionnel aussi par sa composition qui nous livre en simultané deux ensembles monétaires contemporains, provenant d'univers économiques étanches en ce dernier quart du XIe siècle, l'orléanais et l'amiénois.
Exceptionnel encore par la présence de plusieurs monnayages inédits féodaux comme Arras ou les deniers à l'hexagramme et surtout royaux de Philippe Ier pour Senlis et Montreuil-sur-Mer et même d'Henri Ier pour Montreuil. Il prouve une fois encore qu'il nous reste encore beaucoup à découvrir et à apprendre sur les monnayages du XIe siècle.

Mais qui donc était le propriétaire des monnaies de Vignacourt ? L'assemblage de deux dépôts si différents fait immédiatement penser au produit de deux encaisses d'un marchand qui aurait fait des affaires dans les deux cités d'Orléans et d'Amiens. Mais pourquoi alors avoir abandonné ce viatique qui lui aurait permis d'acquérir un bon cheval ?
Nul ne le saura probablement jamais. ”
Bruno Foucray

Le trésor renfermé dans la poterie se composait de deux ensembles bien distincts : un « dépôt supérieur » (DS), contenu dans un tissu matelassé et un “dépôt inférieur” (DI), contenu dans un sac en toile de jute. Tandis que le dépôt inférieur ne comprend que des monnaies d'Amiens ou des villes avoisinantes (Arras, Lens, Saint-Quentin…), le dépôt supérieur se caractérise par une origine vraisemblablement orléanaise, avec des monnaies frappées principalement à Orléans et Montreuil-sur-Mer.
Au total, 1 526 monnaies du onzième siècle ont pu être retrouvées, se répartissant en 651 pièces pour le DS, 264 pour le DI et 611 monnaies éparses trouvées à l'unité ou en petits conglomérats. La majorité des pièces sont des deniers d'argent, à l'exception de 32 oboles d'Amiens et d'un nombre particulièrement élevé de 254 demi deniers (deniers coupés en deux). Le tableau ci-dessous constitue l'inventaire de la totalité du trésor.
Les trésors de deniers du onzième siècle sont rares et celui-ci semble être le premier à associer des monnaies de l'Orléanais à celles d'Amiens et Montreuil. Mais l'intérêt exceptionnel du trésor réside à coup sûr dans la présence de 220 monnaies inédites principalement deniers (146) et demi deniers (69) de Philippe I pour Montreuil-sur-Mer.

- 1 - HUGUES CAPET ET HERVE (987 - 996). Denier de Beauvais (0,91 g). Dy 1.
- 2- ROBERT II et ADALBERON (996- 1031). Denier de Laon aux bustes du roi et de l'évêque (1,23 g). Dy 8.
- 3- HENRI II (1031 - 1060). Demi denier de Senlis (0,62 g). Dy 20v.
- 4 - HENRI II (1031 - 1060). Demi denier de Montreuil (0,60 g). Dy -. Inédit jusqu'à la publication de sa photo dans BSFN, 59e année, n° 10, décembre 2004, p. 250 (article de MM. Bompaire, Foucray et Saint-Jean Vitus).
- 5 - PHILIPPE I (1060 - 1108). Denier “REX ” de Paris à légende rétrograde PARISIVS CIVITAS. Dy 64.
- 6 - PHILIPPE I (1060 - 1108). Denier inédit de Senlis à monogramme carolin et au revers à la croix avec légende …IICTISVS (1,25 g). Dy -.
- 7- PHILIPPE I (1060 - 1108). Denier inédit de Montreuil-sur-Mer au portail d'église avec légende MVSILI CASIIVII (ou variantes plus ou moins dégénérées) et au revers à la croix, avec légende P II I I I PPCIS REX ou variante (1,11 g).
- 7 bis - PHILIPPE I (1060 - 1108). Denier inédit de Montreuil-sur-Mer au portail d'église avec légende MVSILI CASIIVII, varié (1,11 g).
- 8 - PHILIPPE I (1060 - 1108). Demi denier inédit de Montreuil-sur-Mer aux types semblables à ceux du denier précédent (0,53 g).
- 9 - PHILIPPE I (1060 - 1108). Denier de Montreuil-sur-Mer au portail d'église, avec légende CASTRA MONO ou variante et à la croix cantonnée de S inversé, oméga et T. (1,21 g). Dy 49v.
- 10- ORLEANS. Denier anonyme à la porte de ville cantonnée de lettres et à la croix cantonnée aux 3e et 4e cantons d'alpha et oméga schématisés, avec légende AVERIVHIS CIVITVS ou variante (1,22 g). PA76 ou variante.
- 11 - ORLEANS. Demi denier (0,50 g) aux types proches de ceux du denier n° 10.
- 12 - TROYES, Thibault I de Champagne (1048 - 1089). Denier au monogramme entouré de la légende PETRVS EPISCOPVS et au revers à la croix, avec légende TRECAS CIVITEBO (1,29g). PA 5943.
- 13 - PROVINS et SENS. Denier anonyme (1,18g) au peigne champenois et à la croix couronnée d'un alpha, d'un oméga et de 2 besants.
- 14 - BORDEAUX ( ?). Demi denier aux deux croisettes sous un besant (0,59 g). DSH 3.
- 15 - NEVERS. Denier anonyme immobilisé du XIe siècle au nom de Louis (LVODVCVS FEI) et à la croix avec légende NEVERNIS CIT. (1,20 g). PA 2110v.
- 16- HEXAGRAMME. Denier inédit à l'hexagramme avec légende CICITISOEVCIC et à la croix cantonnée d'étoiles et de besants avec légende ISVICO COMES. Rarissime denier totalement inédit et non attribué (1,09 g).
- 17 - AMIENS. Denier à monogramme et légende XEAICIESS ou variante et à la croix cantonnée d'un croissant, avec légende SANBMAM ou variante (1,02 g). PA 6388v.
- 18 - AMIENS. Denier “PAX” avec légende CIVIBVS TVIS et croix cantonnée d'un besant et légende type PA 6405/6407 ou variante (1,08 g).
- 19 - AMIENS. Denier PAX AMBIANENSIS à revers à la croix cantonnée d'un besant et légende type PA 6405/6407 ou variante (1,22 g).
- 20 - AMIENS. Obole inédite au type PAX AMBIANENSIS (0,50g), non signalée par PA.
- 21 - SAINT QUENTIN. Denier anonyme à légende du droit MARTIT et au personnage assis au revers (1,08 g).
- 22 - LENS. Denier à la croix doublement pattée et au revers avec croix doublement fleuronnée et légende … NIE … SIEH … S. (0,97 g). Caron 689.
- 23 - ARRAS. Rarissime denier anonyme inédit aux lettres H et C affrontées avec oméga dessus et dessous. Au revers, croix avec deux trèfles fichés en coeur aux 2e et 3e cantons et légende ATREBAT… (0,89 g).

Demander plus d'information

Thème : Numismatique Ajouter ce thème à mes alertes